Index du Forum
ActualitésNaruto FAQ Rechercher Liste des Membres Groupes d'utilisateurs Arcade Chan IRC
Profil Se connecter pour vérifier ses messages privés Connexion Boîte à flood CarteCarte
S'enregistrer

. [SPOIL] Les Cinq Grandes Nations en Danger!
Aller à la page Précédente  1, 2, 3 ... , 21, 22, 23  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum - Fanfics
Voir le sujet précédent - Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Break
Civil


Inscrit le: 09 Avr 2014
Messages: 3

MessagePosté le: Mer 09 Avr 2014, 3:24 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour à vous ! Je suis nouvelle et je dois dire que j'adore ta fic Cavas Wink J'ai vraiment hâte de lire la suite *-*
Au fait, je t'ai envoyé un mp sur une chose très importante ! Pourrais-tu y répondre dans les plus brefs délais stp ? Merci d'avance !
Et bonne continuation Very Happy
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Cavas
Chuunin


Inscrit le: 07 Jan 2010
Messages: 759
Localisation: dans le monde des shinobis

MessagePosté le: Mer 09 Avr 2014, 7:49 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Salut a tous,
Apres ma tres longue absence, j'ai le plaisir de vous annoncer que je suis de retour.

Citation:
Bon courage pour la préparation (et l'obtention bien sûr !) de ton diplôme ! J'espère que tout se passe bien et que tu arrives à tout faire (stages, travaux à rendre peut-être...).

Merci Mat, je pense que je me suis bien prepare, je n'attends plus que les exams de fin d'annee. J'ai deja rendu la plupart de mes travaux/projets (les plus gros en tout cas) et je finirai mon dernier stage a la fin de cette semaine.

Citation:
Prends ton temps, travaille bien et puisse tes stages et ton diplôme bien se dérouler.
Merci de nous avoir prévenus.

Merci Ared! Mes excuses quand meme pour le retard, mais je n'ai pas pu vous prevenir plus tot.

Aussi je suis desole de ne repondre que maintenant, j'etais en deplacement entre-temps pour l'un de mes stages.

Break,
Tout d'abord, bienvenue parmi nous! Et content de voir que la fanfic de plait Smile
J'ai repondu a ton message. Et aussi, j'apprecies vraiment le fait que tu aies voulu eclaircir tes doutes sur cette chose... en me contactant personnellement.


Comme je l'ai annoncer plus tot, je serai de nouveau "operationnel" en ce qui concerne la fic. Le prochain chapitre sera probablement en ligne d'ici la fin de la semaine, samedi au plus tard. Je compte reprendre petit a petit mon ancien rythme. J'espere que ce ne sera pas trop difficile apres une si longue absence.

A tres bientot!

_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Tobirama Senju
Chef anbu


Inscrit le: 09 Aoû 2009
Messages: 1826
Localisation: Terre, Amérique, Canada, Quebec,Sherbrooke

MessagePosté le: Ven 11 Avr 2014, 3:35 am    Sujet du message: Répondre en citant

L'absence fut tres longe Smile Mais le retour est de plus excitant Smile

J'ai tellement hate de lire la suite de ta fic Smile Je viens de relire les cinq derniers chapitre pour me remettre dedans Smile Et apres une seconde lecture, j'adore tout autant ta fic Smile

Donc au plaisir de te relire Smile Et j'espere que tous ces bien passé pour toi =)

_________________

"Ne rêve pas ta vie...Mais vis tes rêves."
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail
Cavas
Chuunin


Inscrit le: 07 Jan 2010
Messages: 759
Localisation: dans le monde des shinobis

MessagePosté le: Ven 11 Avr 2014, 6:09 am    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
Mais le retour est de plus excitant Smile

Merci Tobirama Smile Je suis aussi excité de reprendre l'écriture de l'histoire!

Citation:
J'ai tellement hate de lire la suite de ta fic Smile

Je vais poster le prochain chapitre juste après ce poste^^. Je te souhaite une bonne lecture d'avance! Wink

C'est une bonne idée de ta part de relire les derniers chapitre pour te remettre dans le bain. Surtout que le nouveau chapitre entre directement dans le vif du sujet!

Citation:
Et j'espere que tous ces bien passé pour toi =)

Je ne me plains pas. J'ai terminé presque tout ce que j'avais à faire, donc ça va^^.

_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Cavas
Chuunin


Inscrit le: 07 Jan 2010
Messages: 759
Localisation: dans le monde des shinobis

MessagePosté le: Ven 11 Avr 2014, 6:23 am    Sujet du message: Répondre en citant

Chapitre 55 : Shinsekai Entre en Jeu.

L’équipe sept venait tout juste de se lever. Les trois genins, Minato, Ran et Itachi descendirent de l’arbre sur lequel ils avaient passé la nuit.

-Je commence à m’habituer à dormir sur des branches, mon corps ne me fait plus aussi mal qu’avant, dit Minato en faisant quelques étirements.

Itachi, quant à lui, tenta de réprimer un bâillement. Il avait hérité du dernier tour de garde et par conséquent n’avait pas pu aussi bien dormi que ses camarades. Les élèves de Ryuzen allèrent ensuite ôter les pièges qu’ils avaient posés la nuit précédente quand des cris de douleur se firent entendre non loin de leur position.

-On dirait que ça a déjà commencé. Mieux vaut ne pas s’attarder ici.
-Ran a raison, reprit Minato. On ferait mieux de continuer notre progression vers la tour.
-Trop tard, on a de la compagnie !

Les deux genins se retournèrent vers l’Uchiha. En face de ce dernier, se trouvait trois shinobis. Minato reconnu aussitôt celui qui se trouvait au centre, c’était le garçon qui avait cassé une table lors de la première épreuve.

Kei, pensa l’Uzumaki.

Itachi et Ran reconnurent aussi l’adolescent, mais leur attention était portée sur le garçon à sa droite. Ils l’avaient rencontré avant que l’examen ne commence.
-Nos chemins se croisent encore.
-En effet, répondit Itachi.
-Oh, j’avais presqu’oublié que tu les as déjà rencontré Jax, dit Kei.
-Pas tous, j’ai vu le blond pour la première fois en même temps que vous lors de la première épreuve.
-Vous connaissez ce gars ?
-Oui Minato, on est tombé sur lui peu avant que l’examen ne commence, répondit Ran.
-Minato ? Hum… c’est donc toi le fils de l’Hokage !
-Pourquoi t’es aussi excité Kei ? Demanda Hamui qui se trouvait à ses côtés.

Kei souri.
-En tant que fils du Raikage, je te provoque en duel ici et maintenant !
-Fils du Raikage ? Répétèrent les genins de Konoha visiblement surpris.
-Tu es donc le frère jumeau de Jun, dit Minato.
Ce fut au tour des ninjas de Kumo d’être surpris.
-Comment le connais-tu ?
-On l’a rencontré lors d’une mission.
-Si c’était vrai, vous ne seriez plus ici pour en parler.
-On ne l’a pas combattu, c’était une brève rencontre, intervint Itachi.
-Mais assez pour qu’on puisse se rendre compte de son niveau, ajouta Minato.
- Vous n’êtes pas de taille contre lui de toute façon.
-Peut-être…
-Oh… peut-être ? Et si on voyait ce que vous valez dans ce cas. Je suis plutôt curieux de voir ce que le fils de l’Hokage sait faire.

Sans aucun autre avertissement, Kei fonça vers Minato, poing avant. L’Uzumaki pivota sur sa jambe gauche, se plaça de profil et fit un petit saut en arrière pour s’écarter du chemin, évitant ainsi l’attaque. Mais Kei, qui avait anticipé le mouvement de son adversaire, changea brusquement la direction de sa course. Mais son coup de poing fut paré par Minato à l’aide de ses deux mains. Les deux shinobis reprirent leur distance avant de s’élancer l’un vers l’autre.

-Et si on s’y mettait aussi ? J’attendais ce moment depuis l’autre jour, où l’on s’est rencontré, dit Jax.
Itachi fit quelques pas en avant.
-J’allais justement te proposer la même chose.
-Toi qui étais passible jusqu’à présent, te voilà bien excité Jax. Je me demande ce qu’il a de spécial.
-Tu comprendras en le regardant combattre.

Jax commença à s’avancer ver l’Uchiha, mais ce dernier tenta d’arrêter sa course à l’aide d’un kunai. Le genin de kumo esquiva l’arme d’un pas sur le côté tout en continuant sa progression. Arrivé au corps à corps, il lança un direct du droit qui effleura la joue d’Itachi. Ce dernier riposta d’un coup de pied à la tempe que son adversaire para. L’uchiha profita de son élan pour et envoya un autre coup de pied de sa jambe libre. Jax, surpris, fit un petit saut en arrière et enchaîna avec quelques saltos arrières pour prendre de la distance.
Pendant ce temps, Hamui s’était rapproché de Ran.
-Tu veux aussi te battre ? Demanda la kunoichi de Kumo.
-Je n’ai rien de personnel contre toi, mais si tu fais un pas de plus vers moi, je n’hésiterai pas, répondit Ran qui sorti discrètement un kunai.
Hamui eut un petit sourire.
-Et si on discutait alors ? Penses-tu que tes camarades gagneront ?
-Qui sait… On verra bien une fois le combat terminé.


Au même moment, Anko se dirigeait vers la forêt de la mort.
-Bien joué Hanabi, dit la Vipère à travers son micro. Je serai là d’ici peu. Surtout, restes bien hors de sa vue ; il risque de soupçonner quelque chose s’il le te voit.
-Compris !
-Anko-san, on peut venir aider, proposa Lee.
-Non ça va. Bouclez le périmètre au cas il chercherait à s’enfuir.
-Je croyais qu’on devait juste le retrouver, soupira Ryuzen.
-Des complaintes à faire ?
-Aucune, répondit Kiba. Ryuzen plaisantait juste.
-Bon je suis sur les lieux. Silence radio, jusqu’à nouvel ordre.
Anko se trouvait maintenant à côté d’Hanabi.
-Bien, il est seul.
-Oui, mais il ne va pas tarder à partir je pense. On dirait qu’il a fini de patrouiller les…

Hanabi n’eut même pas le temps de finir sa phrase que Anko disparut. En un instant, la même expression de surprise apparut sur le visage de Gaï quand celui-ci se retrouva ligoter à un arbre à l’aide de serpents.
-Tien tiens, comme on se retrouve Gaï ? Dit la Vipère qui se trouvait devant lui.
-Qu’est-ce ça veut dire Anko ? cria Gaï.
-Tu te rappelles du mur que t’as cassé lors de mon épreuve ? Il est temps que je te rende la monnaie de ta pièce.
-Moi ? Casser un mur ? Je ne vois pas de quoi tu veux parler.
-C’est pas grave, mes serpents t’aideront à retrouver la mémoire.

Anko claqua des doigts et les serpents qui entouraient Gai le mordirent. La bête de Jade de Konoha fit une petite grimace.
-Ces petites bêtes ne sont rien du tout comparé à la fougue de ma jeunesse, dit Gaï qui tenta de ce libérer en utilisant la force brute.
-C’est sans espoir, tu as affaire à des boas constrictor que j’ai personnellement modifié. Plus tu te débattras, plus leur étreinte se renforcera. Et puis, ils sont en train d’injecter un poison dans ton système.
-Un poison ?!
-Ne t’inquiète pas, rien de bien méchant. C’est juste un poison paralysant qui affecte les muscles. Essaye de bouger pour voir.
Gaï obéit et grogna de douleur. Un sourire se dessina sur le visage de la Vipère.
-Et la douleur s’accentuera au fil du temps à chaque fois que tu essayeras de bouger. Ce poison peut neutraliser un éléphant en trente secondes, je me demande combien de temps tu tiendras. Mais ne t’inquiètes pas, je repasserai dans quelques heures. Je finirai ta patrouille à ta place, dit celle-ci en s’éloignant.
-Attends Anko, libères moi, hurla Gaï en gesticulant.
Mais la Vipère resta sourde à ses hurlements.
-Vous pouvez retourner à vos occupations, dit Anko à travers son micro. Ah et une chose, je ne veux voir personne autour de Gaï… à moins que vous ne voulez subir le même sort.
-On t’a reçu cinq sur cinq, répondit Kiba.


Le combat entre Minato, Kei, Jax et Itachi battait toujours son plein.
-Et si on passait aux choses sérieuses ? Demanda Jax qui porta ses mains aux deux épées qui se trouvaient dans son dos.
Itachi ferma ses yeux quelques instants avant de les rouvrirent. La couleur de ses pupilles avait maintenant viré au rouge.
-Prépares-toi, prévint l’Uchiha en composant des mudras.
Ce dernier souffla soudainement une boule de feu vers son adversaire. Jax dégaina simultanément ses deux katanas et dévia la direction des flammes.
-On dirait que Jax a décidé d’y aller sérieusement, dit Kei à Minato.
-J’imagine que l’échauffement est fini ici aussi alors.
Soudain, des éclairs apparurent autour du fils du Raikage.
-Je vais finir ce combat en un instant, commença Kei. Tu es rapide, je l’admets. Mais pas assez pour suivre avant mon armure de foudre activé.
Kei passa à l’offensive aussitôt sa phrase finie. En un instant, il se retrouva à quelques centimètres de L’uzumaki.

Il ne plaisantait avec son armure de foudre. Heureusement que j’ai pris mes précautions , pensa Minato alors que le point de Kei n’était qu’à quelques cheveux de son visage.

Au même moment, une explosion se fit entendre dans le ciel comme un feu d’artifice et plusieurs éclairs rouges se dispersèrent dans toutes les directions.
Seules quelques personnes dans tout Konoha connaissaient la nature de ses éclairs et tous pensèrent la même chose à l’instant où ces éclairs apparurent.
Le signal de Jun !
Ensuite, tout s’enchaîna rapidement.

Kei, sourit aux lèvres, confiant de sa victoire, eut un choc quand son poing rencontra le vide.
Impossible ! Où est-il passé ?
Le fils du Raikage vit du coin de l’œil une ombre derrière lui. Mais il ne pouvait pas réagir à temps, car il était toujours en train de finir son mouvement précédent. Minato, qui était apparu derrière Kei, un kunai en main, s’apprêtait à mettre un terme au combat quand une grosse explosion retentit dans la forêt de la mort.
Le souffle de la détonation était tel qu’il balaya tous les genins présents dans la zone dans différentes directions.


Gaï assista à l’apparition des éclairs rouges, toujours ligoté à l’arbre et ensuite aux multitudes d’explosions qui s’en suivit dans la forêt. Son instinct lui disait que ces deux choses étaient fortement liées. Il essaya une nouvelle fois se libérer sans succès.

-Anko-san, c’était quoi ces éclairs ? Demanda Lee à travers son micro.
-Il y a eu plusieurs explosions dans la forêt de la mort juste après son apparition, annonça Hanabi.
-La couleur de ces éclairs… il n’y a qu’une personne à ma connaissance capable de manipuler un tel raiton.
-Ryuzen, tu ne penses quand même pas que c’est lui ? Demanda Kiba.
-Vous quatre vous retourner au village, ordonna Anko. Il y a des intrus à Konoha et c’est probablement Shinsekai.
-Shinsekai ? Même avec toutes nos protections, ils ont réussi à pénétrer dans le village ?
-C’est de Shinsekai dont on parle, Kiba-senpai. Une telle chose est possible pour eux, répondit Hanabi.
-Et vous allez faire quoi Anko-san ? Demanda Ryuzen.
-Je reste dans la forêt de la mort, les genins sont probablement en danger.


Une femme pénétra brusquement dans la salle où se trouvaient les Kages.
-Raikage, il est ici, dit la nouvelle venue qui semblait paniqué. J’ai senti son chakra.
-Tu es sûr de toi ? hurla le Raikage qui se leva brusquement.
-Oui ! Bien que cela n’ait duré qu’un bref instant, je suis positive. C’est bien lui, il est dans ce village.
-Qu’est-ce qui se passe ? Demanda Gaara.
D’un coup de coude, le Raikage brisa le mur qui les séparait de l’extérieur et sauta dans le vide laissant ses homologues sans fournir la moindre explication. La kunoïchi qui était venue apporter la nouvelle, s’élança aussitôt aux trousses de son Kage.
-Quelqu’un peut m’expliquer ce qui vient juste de se passer ? Demanda l’Otokage.
-On est aussi perdu que vous, avoua la Meï.


La plupart des genins avaient du mal à saisir la situation. Ils ignoraient totalement la cause de ces explosions qui ont fait quelques victimes parmi eux. De plus, certaines équipes subissaient des attaques de ninjas qui arboraient le bandeau avec l’insigne du village d’Oto. L’équipe de Ryunn, comme beaucoup d’autres, était en train de se diriger vers la tour centrale quand les explosions avaient éclatés. Ryunn et ses camarades étaient sains et saufs grâce à la présence d’esprit de Shinzo qui avait sacrifié pas mal de ses insectes pour former un bouclier autour d’eux afin de les protéger des détonations.

-C’était quoi ses explosions ? Interrogea Asuka.
-Aucune idée, répondit le fils de Kakashi. Tout ce que je sais, c’est qu’ils ont eu lieu juste après l’apparition des éclairs rouges dans le ciel.
Soudain, des ninjas jaillirent des buissons environnants et apparurent en face de nos genins.
-Des shinobis d’Oto, conclu Shinzo après avoir jeté un coup d’œil à leur bandeau.
Ryunn regarda discrètement autour de lui.

Six ninjas, compta le fils de Tsunade.
-Vous voulez nos morceaux de talisman, c’est ça ? Demanda Asuka.

Les ninjas passèrent à l’assaut en ignorant sa question. Ryunn arrêta la progression des deux shinobis qui était en face de lui d’un coup de poing dans leur estomac. Mais à sa surprise, les ninjas étaient toujours debout. L’un d’eux lui décocha un violent coup de pied qu’il para de justesse avant de s’écraser au sol. Ryunn se releva aussitôt et se mit en garde.

Mon coup de poing aurait dû les mettre au tapis… si seulement j’avais affaire à de simples genins. Et puis la puissance de ce coup de pied… ces gars ne sont définitivement pas des genins, analysa-t-il.

-Faites attention, ces ninjas ont au moins le niveau d’un chûnin assez expérimenté, avertit Ryunn.
-J’avais remarqué, dit Shinzo qui se relevait tant bien que mal.

Tss, Shinzo ne peut pas se battre correctement vu qu’il a perdu pas mal de ses insectes pour nous protéger de l’explosion. Il faut que je pense à quelque chose pour nous sortir de cette situation, pensa le petit-fils du croc blanc de Konoha.

-Asuka, peux-tu les distraire pendant quelques secondes ? Demanda Ryunn pendant Shinzo mobilisait les quelques insectes qui lui restaient pour tenir leurs adversaire à l’écart.
-Je vais essayer, répondit-elle en composant plusieurs mudras.
Soudain les arbres autour des ninjas d’Oto se décomposèrent en pétales de fleurs. Mais ce n’était qu’une illusion générer par la fille de Kurenai. L’un des ninjas hurla.
-Calmes-toi ! Ce n’est qu’un genjutsu de bas étage, dit un autre ninja.
Les six ninjas joignirent alors leurs mains.
-Kai, murmurèrent-ils en se délivrant du genjutsu.
Mais l’illusion n’était qu’une diversion. Ryunn avait profité de leur instant d’inattention pour se rapprocher d’eux. Il sauta en l’air et en atterrissant, frappa le sol qui céda sous son coup de poing. Ce dernier d’un grand saut en retrait rejoignit immédiatement ses camarades avant de quitter les lieux ensemble. Mais les ninjas n’eurent pas le temps de réagir et furent engloutirent dans le cratère causés par le choc du poing de l’adolescent.


La situation de Gai s’était empirée. En plus des serpents d’Anko et du poison qui circulait dans son organisme, trois ninjas se trouvaient maintenant devant lui, épée en main.
-Oh mais c’est la bête de Jade de Konoha, j’ai entendu dire qu’il a une prime assez conséquent sur sa tête, dit l’un des ninjas.
-Et on dirait qu’il n’est même pas en position de se défendre, dit un autre en rigolant.
-Qui êtes-vous ? Demanda Gai.
L’un des ninjas retroussa sa manche laissant paraître le tatouage d’une cerce concentrique sur son bras droit.
-Je vois, Shinsekai…
-Ouep, et malheureusement pour toi c’est la dernier chose que tu verras, dit l’un des ninjas avant de foncer sur Gai suivit des deux autres.
-Ouverture des huit portes célestes, murmura Gai pour lui-même. Porte un, la porte initiale, porte deux de la guérison, porte trois, la porte de la vie, Kai, hurla-t-il.

La masse de chakra que générait Gai désintégra les serpents d’Anko et arrêta brusquement la progression des ninjas ennemis, intimidés par la puissance qui jaillissait du corps du rival de Kakashi.

Anko m’a vraiment eu sur ce coup là… Dire qu’il a fallu ouvrir trois des portes pour me débarrasser de ces maudits serpents.
-Il est temps de vous montrer la fougue de ma jeunesse. La tornade herculéenne de Konoha.
Avant que ses adversaires puisse esquisser le moindre geste, un puissant coup de pied sauté atterri à la tempe de chacun d’eux. La puissance du coup envoya valser les shinobis sur plusieurs mètres. Cependant, ceux-ci n’avait même pas eu le temps de souffrir, car la puissance de l’impact était tel qu’ils étaient déjà dans l’au-delà au moment où le pied de Gai entrait en contact avec leur crâne.
Gai atterri au sol, un genou au sol, essoufflé. Son corps le faisait atrocement souffrir.
On dirait que le poison d’Anko est toujours en train d’agir. A ce rythme-là, je ne serai pas capable de bouger pendant un bon moment , pensa- t- il.

-Pas mal du tout Gai Maito, dit un homme qui sauta d’un arbre devant Gai. Je pensais m’ennuyer vu que je suis dans le premier groupe, mais on dirait qu’il y a mieux que des gamins dans cette forêt après tout.
-Toi… ce manteau… tu es un membre de Shinsekai, n’est-ce pas ?
-Héhéhé, tu es plus intelligent que ce que les rumeurs racontent. En effet, je suis de Shinsekai, l’un des généraux de l’organisation. Mon nom est Sendo.
Gai fit un effort monumental pour se relever sans laisser paraître la douleur qui irradiait tout son corps.
-Pourquoi Shinsekai se trouve à Konoha ?
-Je ne suis pas vraiment du genre très bavard. Par contre, on peut parler avec ceci, dit Sendo en montrant son poing.
-Très bien. De toute façon je m’exprime mieux avec mes poings aussi.

Les deux combattants se rapprochèrent l’un vers l’autre. Puis arrivé à bonne distance, il se mit à se déplacer latéralement, cherchant une ouverture à exploiter chez l’adversaire. Gai perdit sa concentration l’espace d’un instant à cause de la douleur qui se faisait de plus en plus forte. Il tenta de se ressaisir mais ce fut trop tard. Un coup de poing percuta son menton en l’envoya contre un arbre. Sendo continua son assaut, et envoya un coup de pied que Gai esquiva de justesse en se penchant sur le côté. Le pied de Sendo frappa l’arbre derrière Gai et le découpa en deux.

Quelle puissance ! Son premier coup aurait envoyé un shinobi ordinaire sombrer dans l’inconscience.

-Qu’est-ce qu’il y a ? Si tu as du mal à me suivre alors que j’essaie à peine, ce combat risque d’être décevant.
Je ne peux pas le battre dans mon état actuel avec la porte de la vie. Mais si j’en ouvre d’autres, je risque de me m’écrouler sous l’effet de la douleur… Déjà qu’ouvrir les portes en soi est assez exigent, je ne n’imagine pas même pas ce que cela donnera avec ce poison dans mon système.
Tchh, cette vipère d’Anko, pourquoi a-t-il fallu qu’elle se pointe aujourd’hui ? Je ne sais même pas ce que je lui ai fait.

Un coup de poing de Sendo qui effleura sa joue, ramena Gai à la réalité.
-Tu me déçois Gai Maito, j’espérais plus de ce combat. Comme tu t’avères être une déception, je n’ai vraiment plus envie de jouer avec toi.
Sendo recouvrit ses poings de chakra.
-Adieu Gai Maito, dit-il en fonçant vers le jonin de Konoha.
C’est mauvais, je ne peux pas l’éviter, pensa Gai en voyant les poings de son adversaire se diriger vers sa poitrine.
Soudain, Sendo arrêta son geste et fit un pas sur sa droite, évitant ainsi deux serpents qui venaient de derrière. Il se retourna et vit Anko, debout sur une branche d’arbre.

-J’étais sûr que ma poigne du serpent spectral t’aurait, déclara celle-ci. Mais tu as de bons sens et d’excellents réflexes, comme la rumeur le laisse entendre, Sendo.
-Et à qui ai-je l’honneur ?
-Anko Mitarashi.
-Oh, la Vipère ! J’ai aussi entendu parler de toi, mais tu ne m’intéresses pas.
-Anko, le poison… Fais quelque chose, balbutia Gai.
-J’avais prévu de te laisser souffrir un peu plus longtemps, mais la situation a changé, dit-elle en lui lançant un flacon contenant un liquide incolore. C’est l’antidote.
Gai attrapa le flacon au vol, fit gicler le bouchon de son pouce et avala le liquide d’un trait. La seconde d’après, il s’écroula au sol, inconscient.
-Oups, dit Anko qui sorti un autre flacon de la poche de son manteau, je lui ai donné le mauvais, il a bu un puissant somnifère à la place de l’antidote.
Sendo reporta son attention vers Anko, celui-ci avait visiblement l’air contrarié.


A l’extérieur de la forêt de la mort, au sein même du village, l’équipe chargé de faire diversion avait déjà commencé son œuvre. Plusieurs explosions retentissaient mais la source de ces détonations demeurait inconnue. Le Raikage, qui avait quitté ses homologues, se déplaçait à toute vitesse, tout en portant une femme dans ses bras.

-On est encore loin ? Demanda Ay.
-La source du chakra que j’ai senti provenait de l’autre côté de ce mur, répondit-elle en désignant le mur qui se trouvait à leur droite.
-S’il est vraiment là, ça risque d’être dangereux et je ne pourrais pas me battre tout en te protégeant, dit Ay en posant la femme au sol. Retourne dans le bâtiment de l’Hokage prévenir les autres de la situation.
-Mais Raikage je peux…
-Ne discute pas Narui ! Coupa Ay.
Celle-ci hocha la tête et disparu. Le Raikage, d’un coup de poing brisa une partie du mur pour se frayer un chemin. Devant lui se trouvait une silhouette qu’il ne connaissait que trop bien.
-Toi ! Aboya Ay.
La silhouette se retourna vers son interlocuteur.
-Comme on se retrouve, vieil homme !

_________________


Dernière édition par Cavas le Dim 13 Avr 2014, 8:09 pm; édité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Boruto
Aspirant genin


Inscrit le: 03 Juin 2013
Messages: 197
Localisation: ici et ailleurs

MessagePosté le: Ven 11 Avr 2014, 10:18 am    Sujet du message: Répondre en citant

youhou! Le retour de Cavas! Very Happy

les combats étaient bien décrit!

Je soupçonne Anko d'avoir fait exprès de lui donner le somnifère! Rolling Eyes

hum! Kei semble loin du niveau de Jun étant donné qu'il s'est fait surprendre par Minato!

A la prochaine! Wink

_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
mithras
Civil


Inscrit le: 27 Juin 2013
Messages: 32
Localisation: Konoha

MessagePosté le: Ven 11 Avr 2014, 10:25 am    Sujet du message: Répondre en citant

Eh bien, quel retour en force!

C'est un peu dommage que le petit duel entre les genin ai été interrompu mais j'espère qu'il vont coopérer pour faire face à la menace imminente. Et pas seulement entre les deux équipes. une petite alliance de genin face à des chuunin ennemis pourrait être intéressante

En tout cas, l'attaque de Shinsekaï à bien commencé et avec tout les kage, les junin, etc... on risque d'avoir de très beau combat à venir. une équipe composé uniquement de Kage doit pouvoir faire quelques ravages dans les rangs ennemis Very Happy

En tout cas ça annonce une suite mouvementé. Bon courage pour gérer tout ce beau monde réunis au même endroit.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Mat
Jûbi


Inscrit le: 13 Fév 2008
Messages: 5781

MessagePosté le: Ven 11 Avr 2014, 3:38 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Content de te revoir par ici Cavas ! Bonne chance pour ce qu'il te reste à faire et que le résultat final soit le meilleur possible !

Le chapitre est très plaisant avec le début des hostilités de la part de Shinsekai.

Je pense comme jeremy', que Kei n'est pas encore au niveau de Jun. Du coup une rencontre entre les deux pourrait valoir le coup d'oeil. Surtout si Jun corrige le Raikage. C'est sans doute une impression fausse mais je crains qu'Ay n'y passe, que Jun tue son père (tout en me demandant s'il veut vraiment le tuer si l'occasion se présente).

Bon, Anko n'a pas été sympa' avec Gaï et cela a failli mal se finir pour lui. S'il dort il ne va plus intéresser Sendo même s'il fait un otage idéal pour Shinsekai. Mais les prisonniers, cette organisation n'est pas venu pour en faire donc il peut sans doute dormir tranquille. Son réveil promet d'être amusant ! (En espérant que le poison aura été en partie éliminé alors.)

Et comme le souligne mithras, on a affaire à une jolie concentration de personnages. Cela promet de belles choses pour la suite !

Merci et bonne continuation !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Ared Tekenshi
Genin


Inscrit le: 29 Juin 2010
Messages: 364
Localisation: Devant mon Ordi

MessagePosté le: Ven 11 Avr 2014, 4:46 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Bon retour et ravi de relire les aventures de Minato et Cie. (enfin de Ryuzen et Joker surtout xD)

Je me demande si les salles de torture des Jashinistes sont moins dangereux que celles d'Ibiki et d'Anko. Parce que là... *tremblotte*

Citation:
-Et la douleur s’accentuera au fil du temps à chaque fois que tu essayeras de bouger. Ce poison peut neutraliser un éléphant en trente secondes, je me demande combien de temps tu tiendras.

Naturaliser un éléphant, même avec la 8ème porte ? Appartement non ^^

Comme pour le coup des potiers dans Zelda, je suis sur que les bâtisseurs vont se faire un max de thune avec Gaï et le Raikage dans les parages. La guerre est le nerf du commerce.

Les femmes, quels êtres dangereuses. Elles font causette pendant que les autres se défoulent ; elles empoisonnent même leurs alliés (je pense surtout à Tsunade avec Jiraya)...

Citation:
-A dieu Gai Maito, dit-il en fonçant vers le jonin de Konoha.

A moins que ce soit une petite faute inattention Je savais pas que tu t'es converti au Gekimayu-isme (religion des gros-sourcils). Gloire à Gaï, THE GOD ! L'une des ses 10 commandements implique t-elle de porter la même tenue que lui ? Si c'est le cas... *tente de m'enfuir discrètement* ^^

Bon courage pour la suite des évènements, que ce soit tes projets actuels et ta fic's Wink
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Halfman
Civil


Inscrit le: 13 Avr 2014
Messages: 1

MessagePosté le: Dim 13 Avr 2014, 2:22 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour Cavas,

Je prends enfin le temps de m'enregistrer afin de pouvoir te dire que j'adore ta fanfic... Je te suis depuis un bon moment maintenant sans avoir jamais trop voulu commenter l'histoire que tu écris...

Je le fais maintenant afin de t'encourager et te motiver pour poursuivre Smile.

Bref, j'adore ce que tu as créé pour la next gen de naruto, autant les caractères que les aptitudes de nos genins sont fidèles aux parents.

Certes leurs capacités sont parfois un peu abusées pour leur âge, mais ca se fond bien dans l'histoire et les scènes de combat sont, à mon avis, super bien écrites.

Le seul (tout) petit bémol que je puisse donner,c'est sur l'orthographe, mais au bout du compte, ce n'est que très rare et donc pas très important tellement l'histoire reflète le monde de Naruto.

En conclusion, je t'invite à continuer et je reviendrai maintenant surement commenter les chaps de la semaine (maintenant que je suis inscris Wink )
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Cavas
Chuunin


Inscrit le: 07 Jan 2010
Messages: 759
Localisation: dans le monde des shinobis

MessagePosté le: Dim 13 Avr 2014, 9:04 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Merci à vous pour vos commentaires!

jeremy,
Citation:
youhou! Le retour de Cavas! Very Happy

Et oui, je suis de retour! Very Happy

Citation:
les combats étaient bien décrit

Merci! Smile

Haha, peut-être que Anko l'a fait exprès. Mais ce serait vraiment tordu de sa part, d'autant plus que Gai peut être utile pour combattre le membre de Shisenkai, Sendo.

En effet, Kei, tout comme Minato d'ailleurs, est encore loin du niveau de JUn.

mithras,
Citation:
Eh bien, quel retour en force!

Merci^^

Oui, c'est dommage que l'affrontement entre les genins soit interrompu. Mais ils auront une autre chance de finir leur combat, s'ils arrivent à survivre Wink
Coopérer pour repousser la menace actuelle est une bonne idée. Mais est-ce que tout le monde acceptera de travailler ensemble? Certains pourraient voir cela comme une occasion de se débarrasser de potentiels adversaires, qui sait...

En effet, les combats à venir s'annoncent intéressants. Comme tu dis, une équipe composé de Kages, pourra faire de très gros dégâts. Mais Shinsekai semble être bien organisé et il ne faut pas sous-estimer leurs membres non plus Wink

Citation:
En tout cas ça annonce une suite mouvementé. Bon courage pour gérer tout ce beau monde réunis au même endroit.

Merci Smile

Mat,
Citation:
Content de te revoir par ici Cavas !

Le sentiment est partagé Mat. Cela me fait pensé aussi que j'ai pas mal de lecture à rattraper^^.

Citation:
Bonne chance pour ce qu'il te reste à faire et que le résultat final soit le meilleur possible !

Merci. Je ferai mon maximum pour.

Oui, Kei n'est pas encore prêt pour affronter son frère jumeau.Une rencontre entre les deux se terminerait surement par une victoire écrasante de Jun. Et s'il est de bonne humeur, il le laissera en vie Wink

Très bonne impression que tu as là à propos du Raikage. Est-ce qu'il y passera face à son fils? Réponse dans les prochains chapitres.

Comme tu l'as deviné, Sendo va sans doute laisser Gai faire tranquillement sa sieste. Pas sûr qu'il soit intéressé par lui dans cet état là. Il risque de reporter son attention vers Anko Twisted Evil

Ared,
Citation:
Bon retour et ravi de relire les aventures de Minato et Cie. (enfin de Ryuzen et Joker surtout xD)

Merci Smile Haha, Ryuzen et le Joker, ça ne m'étonne que ces deux-là sortent du lot Wink

Ah ouais, Anko y est aller fort là. Je me demande qui est le/la plus cruel(le) entre elle et Ibiki.

Gai pourrait facilement se libérer des serpents en ouvrant les portes, ce qu'il a fait. Mais plus il ouvrira de portes, plus il aura du mal à bouger à cause de la douleur. Déjà que l'ouverture des portes est déjà douloureux en soi, cela n'aide pas d'avoir ce genre de poison, qui accentue la douleur, dans le système.

Citation:
Comme pour le coup des potiers dans Zelda, je suis sur que les bâtisseurs vont se faire un max de thune avec Gaï et le Raikage dans les parages. La guerre est le nerf du commerce.

Laughing En effet, avec ses deux-là dans les parages, ceux qu sont dans le bâtiment ne vont pas du tout chômer^^

Citation:
Les femmes, quels êtres dangereuses. Elles font causette pendant que les autres se défoulent ; elles empoisonnent même leurs alliés (je pense surtout à Tsunade avec Jiraya)...

Tu l'as dit! Wink

Le " A dieu Gai" est une faute de ma part. Bien joué de l'avoir relevé! Comme d'hab, tu as l’œil pour relever ce genre de détail.
J'aime bien Gai, mais quand même pas au point de me lancer dans le... Gekimayu-isme Wink

Citation:
L'une des ses 10 commandements implique t-elle de porter la même tenue que lui ? Si c'est le cas... *tente de m'enfuir discrètement* ^^

Ce doit être le premier commandement lol. T'enfuis pas, je suis sûr que la tenue t'irait comme un gant^^

Halfman,
tout d'abord, sois le bienvenue sur le forum!
Ton message est d'une part plaisant et encourageant, merci!

Citation:
Bref, j'adore ce que tu as créé pour la next gen de naruto, autant les caractères que les aptitudes de nos genins sont fidèles aux parents.
Thanks!

Je suis conscient que les aptitudes des genins sont un peu élevés par rapport à leur âge, mais c'est volontaire de ma part. Je voulais que cette génération surpasse la précédente.

Citation:
les scènes de combat sont, à mon avis, super bien écrites.

Arigato!

Oui, l'orthographe n'est pas mon point fort malheureusement. Mais j'essaye de m'améliorer pour réduire le nombres de fautes au minimum. Mais j'ai encore pas mal de progrès à faire pour que les chapitres soient au niveau que je veux.

Merci pour tes encouragements!



Et je vous dis, à tous, à bientôt!

_________________


Dernière édition par Cavas le Lun 14 Avr 2014, 6:46 pm; édité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Namikaze Naruto
Civil


Inscrit le: 13 Avr 2014
Messages: 2

MessagePosté le: Lun 14 Avr 2014, 12:46 am    Sujet du message: Répondre en citant

Bonsoir Cavas ,

Je suis nouveau ici et j'ai hâte de faire connaissance avec toi , je suis ta fanfic depuis assez longtemps et je regrette de n'avoir pas pris le temps de venir poster sur le forum avant ...

Ta fanfic est absolument génial , je me demande toujours ou vas tu trouver toute ces idées , pour ma part je dirais même que tu es le fils caché de Masashi Kishimoto Wink

J’espère que tu poursuivra ta fabuleuse histoire encore un bon moment et je te souhaite bon courage pour ta fic et tes examens à venir .


Mat : Les membres du forum en général seront eux aussi contents de faire ta connaissance. Donc n'oublie pas de passer par ici pour te présenter.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Cavas
Chuunin


Inscrit le: 07 Jan 2010
Messages: 759
Localisation: dans le monde des shinobis

MessagePosté le: Lun 14 Avr 2014, 6:54 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Salut Namikaze,
Bienvenue sur le forum! Cela fait me fait plaisir que tu aies pris le temps de passer par ici Smile

Citation:
Ta fanfic est absolument génial , je me demande toujours ou vas tu trouver toute ces idées , pour ma part je dirais même que tu es le fils caché de Masashi Kishimoto

Merci. Pour les idees, je m'inspire quelques fois d'autres oeuvres que j'ai lu/vu et mon imagination prend le relai la plupart du temps Wink

Fils cache de Kishimoto?! Laughing Dans ce cas la, je serais un fils vraiment cache alors Wink

Citation:
J’espère que tu poursuivra ta fabuleuse histoire encore un bon moment et je te souhaite bon courage pour ta fic et tes examens à venir
Merci pour tes encouragements!

A la prochaine!

_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Vinscisco
Civil


Inscrit le: 06 Fév 2014
Messages: 4
Localisation: Toulouse (Albi)

MessagePosté le: Lun 14 Avr 2014, 11:23 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Bonsoir a tous,

Yes ! Qu'elle plaisir de lire tes chapitres Cavas, je me demande si je ne préfère pas cette "suite" de l'histoire que celle qui est en train de se faire..

Un Chapitre qui remet les idées en place, de l'action (bien écrite comme toujours), des changement de lieux (la aussi, au top) pour bien suivre le déroulement de l'action en direct, et j'ai le sentiment qu'on va avoir une très belle série de chapitres pour la suite. La seule chose que je redoute, c'est avec l'accumulation de combat, la lassitude d'écrire ne se présente (à la manière de Kishi qui me donne l'impression de bâcler son œuvre). Et des combats aux kunais ne sont pas inintéressant, loin de là Wink

Côté personnel, désolé d'etre arriver en râlant pour demander des nouvelles de la fic, mais les études sont bien plus importantes (: on ne te souhaite que de la réussite.

À la prochaine et Encore une fois merci !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Cavas
Chuunin


Inscrit le: 07 Jan 2010
Messages: 759
Localisation: dans le monde des shinobis

MessagePosté le: Mar 15 Avr 2014, 8:18 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Merci Vinscisco!

L'histoire originelle reste tout de même intéressant Wink j'ai personnellement hâte de voir comment tout cela va se terminer.

Citation:
Un Chapitre qui remet les idées en place, de l'action (bien écrite comme toujours), des changement de lieux (la aussi, au top) pour bien suivre le déroulement de l'action en direct, et j'ai le sentiment qu'on va avoir une très belle série de chapitres pour la suite.

Les scènes d'action sont aussi mes préférés. J'adore écrire des scènes de combat, je suis excité à l'idée d'écrire le déroulement de l'examen car il va y avoir pas mal d'actions. On aura un gros concentré de chapitres d'action jusqu'à la fin de l'examen.

T'inquiètes, je ne me lasse jamais des scènes de combats. Cependant, je suis conscient que l'accumulation de scènes de combat peut être "lourd" pour certains, j'essaie donc glisser par ci par là d'autres scènes pour apporter un peu de légèreté à tout ça.

Citation:
Côté personnel, désolé d'etre arriver en râlant pour demander des nouvelles de la fic, mais les études sont bien plus importantes (: on ne te souhaite que de la réussite.

Merci bcp! Je vous (à tous) souhaite aussi la même dans vos études et/où votre vie professionnelle.

A la prochaine!

_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Cavas
Chuunin


Inscrit le: 07 Jan 2010
Messages: 759
Localisation: dans le monde des shinobis

MessagePosté le: Sam 26 Avr 2014, 8:31 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Chapitre 56: Réunion Electrique entre Père et Fils !

Quelques minutes après le départ du Raikage, plusieurs ninjas pénétrèrent dans la suite des Kages.

-Que se passe-t-il, Kakashi ? Demanda Tsunade en voyant l’air grave du ninja copieur.
-C’était quoi ces explosions qu’on a vu a l’écran ?
Le regard de Kakashi était austère quand il leur annonça la nouvelle.
-Nous pensons que Shinsekai est dans le village.
-Quoi ? S’exclamèrent plusieurs Kages.
-Nous avons eu plusieurs rapports de nos ninjas, notamment Ryuzen, Kiba et Hanabi, commença Yamato.
-Mes ninjas-policiers ont aussi confirmé cela, ajouta Sasuke.
-Shinsekai aurait infiltre la forêt de la mort, l’enceinte du village et apparemment ils ont aussi des hommes à l’extérieur, annonça Sai.
-Il faut protéger les candidats, déclara Naruto en bondissant de son siège.
-J’ai déjà envoyé certains de mes hommes dans la forêt, dit Sasuke.
-Des ninjas-policiers seront vraiment de taille contre des gens du niveau de Shinsekai ? Demanda Daichi, l’Otokage.

Il reçut un regard glacial de Sasuke pour toute réponse. Soudain le micro de l’Uchiha se mit à grésiller.
-Chef, ici Takagi.
-Je t’écoute.
-Nous sommes en position.
-Quelle est la situation ?
-Les candidats se font attaqués. C’est assez sérieux, plusieurs ont été déjà éliminés et un bon nombre ont de sérieuses blessures.
-Que savez-vous des assaillants ?
-Ce sont aussi des candidats. Mais d’après leur niveau, je dirais qu’ils se sont infiltrés dans l’examen en tant que genins. Ils portent le bandeau frontal d’Oto.
Sasuke lança un autre regard à Daichi. L’hostilité émanant de l’Uchiha n’échappa pas aux autres.

-Qu’est-ce qu’il y a Sasuke ? Interrogea Shikamaru.
Celui-ci leur expliqua alors la situation. Une fois qu’il eut fini, tous les regards se tournèrent vers le Kage d’Oto.
-Hey, je n’y suis pour rien. Je ne sais rien de ses hommes qui attaquent les candidats, se défendit ce dernier.
-Il va falloir faire mieux que cela, reprit Mei.
- On n’a pas le temps de traiter de cela maintenant, il faut faire quelque chose en ce qui concerne nos genins, dit Gaara.
-Mes hommes peuvent intervenir à tout moment, proposa Sasuke.
-Capitaine Yamato et Sai, envoyez aussi quelques équipes d’ANBU.
-Pas si vite Hokage, intervint Kitsuchi. Les candidats devront être en mesure de prendre soin d’eux-mêmes.
-Je vois où vous voulez en venir Tsuchikage, dit Shimon en se caressant la barbe.
-Vous voulez qu’on laisse les genins se débrouiller tout seul ?
-C’est exactement cela, Kakashi. Une fois qu’ils auront réussi cet examen, ils seront amenés à faire des missions où ils rencontreront Shinsekai. S’ils ne peuvent pas se sortir de la situation actuelle, cela veut dire qu’ils n’ont pas ce qu’il faut pour faire face à ce qui les attend dans le futur.
-Je comprends votre point de vue, mais je ne veux pas qu’il y ait des pertes inutiles, dit Tsunade.
-Ceux qui pensent ne pas être à la hauteur peuvent solliciter l’aide des ninjas-policiers et des ANBU présents sur le terrain, suggéra Shimon.
-Et j’imagine que ceux-là seront éliminés de l’examen ? Demanda Shikamaru.
Kitsuchi hocha la tête.
-Qu’en pensez-vous ? Demanda-t-il aux autres. Ce sont des ninjas après tout, on ne peut pas être derrière eux à tout moment. En plus, ce serait une occasion pour eux de participer à la protection du village et de l’Alliance.
-L’idée n’est pas mal, dit Mei.

Les autres Kages n’émirent aucune objection.
Naruto et Tsunade échangèrent un regard et celle-ci hocha la tête.

-Tu sais, je ne suis pas contre cette idée, murmura Kurama dans l’esprit de son hôte. Ce ne serait pas mauvais pour les gamins d’expérimenter une vraie bataille.

-D’accord, finit par lâcher Naruto avant de se rasseoir. Mais comment on fait pour prévenir les candidats de la situation ?
-Je m’en occupe, répondit Sasuke. Takagi, tu as tout entendu ? Demanda-t-il à travers son micro.
- Ne vous en faites pas Chef, on s’occupe d’alerter les genins.
-Bien !

Soudain, Darui fit irruption dans la pièce en compagnie de Narui, la kunoichi qui était venu alerter le Raikage.
-Le Boss va affronter Jun.
-Quoi ? Jun est à Konoha ?!

Pas étonnant que le Raikage ait réagit de la sorte alors, pensa Tsunade.

-Il n’est pas seul, reprit Narui. J’ai aussi senti d’autres puissants chakras en plus du sien.
-Je n’imaginais pas que d’actuels membres de Shinsekai se montreraient, dit Gaara.
-Il faut aller aider le Raikage, dit Naruto en se levant de son siège.
-Je viens t’aider, dit Sumaru l’Hoshikage.
-Vous êtes des invités de l’Alliance, reprit Kitsuchi. Laissez-nous nous occuper de cela, ajouta-t-il en se levant aussi, suivit de Mei et de Gaara.
-On aura besoin de vous pour garder un œil sur l’Otokage ici. Une fois que tout ceci sera terminé, on entendra ce qu’il a à dire pour sa défense.
Tsunade se leva à son tour et fit face à Shikamaru et aux autres ninjas.
-Vous vous chargerez de neutraliser tous les autres ennemis. Kakashi, je te mets en tête de l’opération avec Shikamaru.
-N’hésitez pas à utiliser mes gardes du corps, proposa Shimon.
Les autres Kages donnèrent aussi l’autorisation aux ninjas faisant parti de leur garde personnelle de se joindre à la bataille.
-Qu’allez-vous faire, dame Tsunade ? Demanda le Yukage.
-Je vais me rendre à l’hôpital pour superviser les choses là-bas, répondit la cinquième Hokage en sortant de la pièce.


-J’espère que tu n’as pas oublié mon avertissement d’autrefois.
-Je m’en souviens très bien vieux débris, répondit Jun. Mais je ne suis pas sûr que tu sois encore capable de m’éliminer.
-Petit arrogant, si tu es encore en vie c’est parce que j’ai décidé de t’épargner lors de notre dernière rencontre.
-Et tu risques de regretter cet excès de gentillesse. Tu aurais dû te débarrasser de moi quand tu en avais l’occasion.

Pour toute réponse, des décharges électriques jaillirent du corps du Raikage.

-L’armure de foudre d’entrée de jeu ? Je vois que tu me prends au sérieux.

Aussitôt qu’il eut fini sa phrase, le Raikage se trouvait déjà en face de lui. Jun esquiva le direct du droit de son père en basculant sa tête sur le côté tout en gardant ses mains dans les poches du manteau blanc qu’il portait.

-Tu es devenu lent vieux débris. La vieillesse a fini par prendre le dessus sur toi, on dirait.

De son bras gauche, Ay envoya un uppercut en direction du menton de son fils. Ce dernier remarqua que l’intensité des éclairs qui entouraient le corps de son père avait doublé. Il sorti machinalement ses mains de ses poches et bloqua le coup avant qu’il n’atteigne son menton. Mais la puissance de l’attaque le projeta en l’air. Le Raikage sauta à sa rencontre, ne voulant pas lui laisser le temps de reprendre ses esprits.

-Guillotine Drop, lança Ay, une fois au-dessus de son fils, en envoyant son fameux coup de pied descendant.

Jun croisa ses bras se préparant à encaisser l’attaque.

-Ne me fais pas rire petit arrogant. Tu crois vraiment que tu peux parer mon attaque à mains nues ? Aboya Ay.
Au moment de l’impact, des éclairs rouges jaillirent soudainement du corps de Jun.

Il a activé son armure de foudre ?!

Le frère jumeau de Kei attrapa la cheville de son père au vol, pivota son corps sur le côté tout en lançant Ay qui percuta le sol. Mais celui-ci se releva immédiatement l’air de rien.

-Tu as activé ton armure de foudre afin d’améliorer tes réflexes et ainsi bloquer mon attaque.
-Tu as fait passer ton armure de foudre au niveau deux après tout. Je ne pouvais plus me permettre de te prendre à la légère. Mais on dirait que ce n’était pas nécessaire après tout, dit Jun en faisant disparaitre les éclairs autour de lui.

Le visage du Raikage se déforma un peu plus sous l’effet de la colère suite à cette provocation. Il se débarrassa de son manteau de Kage et fonça droit sur Jun le bras ouvert.
-Lariat, cria-t-il en percutant Jun de son bras.
L’adolescent fut envoyé valser avant de se retrouver les quatre fers en l’air.
-Tch, ça n’a pas marché. Tu as réactivé tes éclairs à temps pour te protéger.
-Ça fait mal vieux débris, dit Jun en se relevant, son armure de foudre toujours actif.
Du sang coulait de la bouche de ce dernier. Il fit pivoter son cou avant de cracher du sang qui se trouvait dans sa bouche. L’expression de son visage avait changé.
-J’imagine qu’on va pouvoir enfin passé aux choses sérieuses ? Demanda son père.
Des éclairs rouges quittèrent le corps de Jun et s’abattirent sur le Raikage qui les esquiva instantanément.
-Je prendrai cela pour un oui.


Dans la forêt de la mort, Takagi était en train d’attendre l’une de ses collègues, qui vint le rejoindre quelques instants plus tard.

-Chiba a fini les préparatifs, annonça Sato. Le message devrait bientôt
apparaître.

Quelques secondes après qu’elle eut finit sa phrase, un bâton s’éleva au ciel comme une fusée de détresse ; sauf que le bâton en question avait été modifié avec du chakra. Arrivée à hauteur maximale, le bâton explosa laissant apparaître un message dans le ciel que toutes les personnes présentes dans la forêt de la mort purent lire.

« Certains ninjas sont à vos trousses pour vous éliminer. Ceux qui réussiront à atteindre la tour centrale en vie seront qualifiés pour la prochaine manche, peu importe le nombre de morceaux de talisman que vous avez. Ceux qui pensent qu’ils ne sont pas à la hauteur face à l’ennemi, vous n’avez qu’à crier pour demander de l’aide. Un ninja d’élite, comme moi-même, viendra vous sauver s’il se trouve dans les parages. Cependant, vous serez éliminez de l’examen. Vous pouvez abandonner à tout moment, vos vies sont en jeu après tout. Ah oui, j’oubliais… Ce message s’auto effacera dans deux minute

Takagi ne put s’empêcher de sourire en lisant le message.
-Je parie que les droits d’auteur de ce message reviennent à Genta.
-Qui d’autre autre que cet idiot peut penser à truc pareil. Et dire que le message se voulait rassurant…
Sato contacta ensuite Sasuke pour lui dire que le message avait été affiché.
-Bon travail ! Contactez-moi si vous rencontrez des problèmes.
-Qu’allez-vous faire, Chef ?
-Hum, je pense aussi me joindre à la bataille.

Soudain, les ninjas-policiers entendirent des cris d’appel au secours non loin de leur positon. Ils se ruèrent sur les lieux où provenaient les appels à l’aide, et découvrirent trois genins du village caché de la neige entouré de cinq ninjas portant le bandeau d’Oto. Takagi se rua immédiatement vers eux ; trois des ninjas de Shinsekai brisèrent leur formation et foncèrent à la rencontre du ninja policier. A peine qu’ils firent trois pas, qu’un kunai vint se figer dans le front de chacun d’eux. Takagi remercia intérieurement sa partenaire qui était resté en retrait, tout en continuant sa course. Les deux ninjas restants se précipitèrent vers les genins un katana en main. Les aspirants Chuunin, tétanisés par la peur, étaient incapables de bouger.

-Baissez-vous cria Takagi à l’attention des genins en lançant des shurikens à ses adversaires conscients que ceux-ci allait les éviter.

Les ninjas évitèrent en effet les projectiles d’un pas sur le côté. Les genins, qui s’étaient déjà jetés au sol virent les projectiles filer au-dessus leur tête. Un kunai vint s’enfoncer dans le cou de l’un des ninjas qui tomba au sol, raide mort. Au même instant, Takagi s’était glisser dans le dos du ninja restant. Il passa son bras droit autour du cou du shinobi de Shinsekai avant de raffermir son étreinte de son bras libre. Le ninja essaya de se débattre, sans succès. La prise de Takagi, bloquant ses artères carotides, empêchait le sang d’affluer au cerveau du Shinobi. Quelques secondes plus tard, celui-ci arrêta de bouger. Le ninja-policier relâcha son étreinte, laissant le corps sans vie du shinobi s’écrouler au sol.
Les Kages qui étaient restés en retrait ne purent s’empêcher d’admirer l’intervention des deux ninjas-policiers en voyant la scène à l’écran. Ils avaient neutralisés les cinq assaillants en espace de quelques secondes.

Sato rejoignit son partenaire, une fois le dernier ninja mis hors-combat, et ils s’avancèrent vers les genins.
-Rien de casser ? Demanda Takagi.
Les adolescents répondirent par la négative.
-Vous êtes conscients que l’examen se termine ici pour vous, ajouta Sato.
Les genins hochèrent la tête. Il eut un mouvement dans les buissons et trois ANBU apparurent devant eux.
-On se charge de les transporter hors de la forêt, dit l’un des ANBU.
Les deux ninjas-policiers confièrent les genins aux ANBU qui disparurent immédiatement avec les adolescents. Mais nos ninjas-policiers n’avaient pas le temps de souffler, d’autres appels au secours se faisaient déjà entendre. Ceux-ci n’eurent d’autres choix que de se remettre en route, éliminant les ninjas ennemis qui se trouvaient sur leur route.


Anko était en mauvaise posture. Depuis la perte de connaissance de Gai, Sendo avait reporté son attention sur elle et un combat s’était engagé entre les deux ninjas. Anko faisait son possible pour maintenir son adversaire à mi-distance en attaquant avec ses reptiles. Cependant, les réflexes et le sens du combat de son adversaire étaient si développés qu’aucun des attaques de la Vipère ne faisait mouche.

-Double Poigne du Serpent Spectral, lança Anko en faisant apparaitre des serpents de sa manche qui s’élancèrent vers Sendo.
Celui-ci esquiva les reptiles en se déplaçant latéralement, de droite à gauche. Anko augmenta le nombre de ses serpents ainsi que leur vitesse.
-Cette attaque ne marchera pas sur moi, peu importe le nombre de serpents que tu utilises ou leur vitesse, dit le général de Shinsekai avant d’arrêter de bouger.
Anko qui y vit une ouverture, envoya la totalité des serpents vers son adversaire. Celui-ci fit un petit pas en arrière, et envoya une multitude de coups de poings, coudes, pieds et genoux vers les reptiles. Une fois son enchaînement fini, les corps des reptiles étaient jonchés au sol, en lambeaux.

C’est la première fois que je vois un tel taijutsu. C’est totalement différent du style de Gai et Lee et du poing souple des Hyûga. En plus, il n’a rien à envier aux deux autres styles en terme de puissance.

-Tu ne m’intéresse plus, dit Sendo. C’est ennuyant de jouer avec toi, ajouta-t-il avant de se précipiter vers Anko.
Celle-ci composa rapidement quelques sceaux.
-Katon, le Feu Dragon.

Un jet de flamme sortit de la bouche de la Vipère et se dirigea vers Sendo. Celui-ci mit ses bras en croix devant son visage et encaissa le jutsu. Anko jeta un coup d’œil à son adversaire. Ses membres supérieurs avaient pris une coloration brune. L’œil experte de la Vipère en voyant l’état de la peau desséchée de son adversaire lui indiquait que la brûlure était probablement du troisième degré. Celle-ci ne put s’empêcher de sourire.
-Tes bras sont devenus inutilisables.
Pour toute réponse, Sendo montra ses bras à la kunoichi. La coloration brune était en train de se dissiper.
-Tu disais ?
-C’est impossible, dit Anko visiblement surpris. Le derme et l’épiderme sont en train de se régénérer.

Au bout de quelques secondes, les bras de Sendo étaient comme neufs.
-Tch, régénération instantanée, grommela Anko.
-Bon, j’ai assez perdu mon temps ici. Adieu, Anko Mitarashi, annonça Sendo en se ruant sur la Vipère.

Celle-ci sorti un kunai et porta un coup en direction du cou de son adversaire. Sendo dévia l’attaque de son bras gauche, et décocha un coup de coude qui s’écrasa violent sur la mâchoire de la Vipère qui se retrouva au sol, la bouche ensanglantée.

-Et voici le coup de grâce, annonça Sendo en sautant en l’air au-dessus d’Anko, les jambes fléchies, les genoux en avant.
La Vipère essaya de bouger pour esquiver l’assaut final, mais elle ne put faire le moindre mouvement.

Je vois, je suis sonné. Son coup de coude m’a mis K.O.

Les genoux de son adversaire étaient maintenant à moins d’un mètre de sa cage thoracique. Anko, qui connaissait parfaitement le corps humain pour en avoir torturé pas mal au fil des années, était conscient des dégâts que causeraient l’attaque de Sendo. L’impact lui broierait les os, perforant ses poumons au passage, voire son cœur. Anko essaya une nouvelle fois de bouger son corps ; seuls ses orteils, chevilles, doigts et poignets répondirent à ses ordres. Elle n’avait pas encore repris totalement le contrôle de son corps.

Je suis mal, pensa-t-elle.

Alors que les genoux de Sendo n’étaient plus qu’à quelques centimètres de la poitrine d’Anko, une silhouette apparut brusquement sur le flanc du membre de Shinsekai.
-Dynamic Entry, cria le nouveau venu en envoyant un coup de pied sauté vers Sendo.
Ce dernier plaça instinctivement ses mains au niveau de son visage et para le coup avant de se faire propulser loin d’Anko.

-Ouf, je suis arrivé à temps. Vous allez bien Anko-san ? S’inquiéta Lee.
Celle-ci se releva tant bien que mal.
-Que fais-tu ici ? Je vous avais dit de retourner au village.
-On y était. Mais on a reçu de nouveaux ordres de la part de Kakashi et Shikamaru. Kiba et moi sommes chargés de venir aider dans la forêt. Comme je m’inquiétais pour Gai-sensei, je suis venu ici. D’ailleurs, est-ce qu’il va bien ? Demanda Lee en regardant le corps de son sensei.
-Ne t’inquiète pas pour lui.
-Pouvez-vous l’amener hors-d’ici ? Demanda Lee. Je m’occuperai de ce type.
-Lee, il est fort, prévint la Vipère.
-Je m’en sortirai.
-Très bien. Si je croise des renforts, je les enverrai vers toi, dit Anko en chargeant Gai sur son épaule.
Lee la remercia.
-Fais attention à son Taijutsu. Et puis, je te serai reconnaissant si tu peux le capturer en vie, j’ai envie qu’il passe quelques temps dans ma salle de torture, lui murmura Anko avant de quitter les lieux.

Sendo, quant à lui, était en train d’examiner ses mains. La puissance du coup de Lee avait fait quelques dégâts, notamment quelques doigts fracturés.
-Je suis étonné que tu les aies laissé partir tranquillement.
-La femme ne m’intéressait plus de toute façon, et puis j’ai l’impression que je m’amuserai avec toi, répondit Sendo en remettant les os de ses doigts en place, laissant sa faculté de régénération s’occuper du reste.


La bataille entre père et fils faisait toujours rage. Le décor autour d’eux commençait à changer peu à peu. Des arbres, déracinés, jonchaient le sol qui ressemblait maintenant à un morceau de gruyère. Cependant, le Raikage commençait à montrer des signes de fatigue. Ses mouvements n’étaient plus aussi précises et rapides qu’auparavant alors que ceux de Jun gagnait en vitesse et en précision. L’adolescent concentra son raiton autour de ses bras qu’il lança vers son père. Celui-ci esquiva de peu les éclairs qui allèrent s’abattre sur un arbre, le coupant net. Jun fonça ensuite vers Ay et, une fois arrivée à bonne distance, prit appuis sur le sol avec ses deux mains et envoya ses pieds au visage du Raikage. Ay croisa ses poignets afin de parer mais fut tout de même propulser en l’air. Jun, toujours entouré de ses éclairs rouges, fila à sa poursuite et le saisit par la ceinture de son pantalon.

-C’est ma version du Raiga Bomb, dit Jun en projetant son père au sol.
Le dos de ce dernier percuta violemment le sol avant de rebondir. Du sang sortit de la bouche d’Ay au moment de l’impact et il perdit connaissance un bref instant avant de revenir à lui. Mais Jun avait déjà entamé son attaque suivante. Il accumula une bonne partie de ses éclairs autour de son bras gauche alors qu’il entamait sa descente, droit vers le Raikage. L’intensité de son chakra était tel qu’on ne voyait plus qu’un rayonnement rouge à la place de son bras. Ay ne pouvait plus agir à temps pour échapper à l’assaut. Il ne put que regarder l’attaque de son fils se rapprocher de plus en plus de son cou.

-Tu as perdu vieux débris, dit Jun au moment où sa charge allait toucher sa cible.
Mais à la grande surprise du plus jeune membre de Shinsekai, son bras rencontra autre chose autre que la peau du Raikage.

Du sable, identifia le garçon.

Soudain Jun senti une présence au-dessus de lui et esquiva de justesse un coup de poing en sautant en arrière. Il eut juste le temps de voir une cape orange et noir avec les inscriptions « Hokage » dessus qu’un morceau de roche faillit l’aplatir. Il se débarrassa de la roche en la coupant de sa main gauche toujours enveloppé de chakra raiton. Il vit ensuite de la lave foncer vers lui. Il esquiva le liquide bouillant en faisant quelques saltos arrière pour prendre ses distances.

-Merci, dit le Raikage en se relevant tant bien que mal.
-Alors c’est lui Jun, dit Naruto en fixant l’adolescent.
Le Raikage acquiesça.
-Il est mignon, fit remarquer Mei. J’ai hâte de le faire fondre avec l’un de mes baisers.
-Tu as eu de la chance vieux débris. Sans l’intervention des Kages, ta tête serait surement en train de rouler à mes piedst. Je t’avais prévenu que tu ne pouvais plus me battre.
-Tu as peut-être raison. Je ne suis peut-être plus en mesure de t’arrêter tout seul, mais je te conseille vivement de ne pas sous-estimer la puissance des cinq Kages réunis.

Un simple coup d’œil à ses adversaires permit à Jun de réaliser que ceux-ci étaient sérieux.
-Les cinq grands Kages… j’ai toujours eu envie de mesurer à vous.
-Il est cent ans trop tôt pour toi de parler de la sorte, petit, répliqua Kitsuchi.
Jun sourit.
-Il n’y a qu’un seul moyen pour vérifier cela. Et aussi Tsuchikage, personne ne m’appelle petit et s’en sort comme ça.
Kitsuchi éclata de rire, ce qui était assez rare vu sa personnalité.
-Le garnement veut jouer au dur on dirait.

La plaisanterie ne plut pas à Jun qui s’élança directement vers Kitsuchi.

_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Ared Tekenshi
Genin


Inscrit le: 29 Juin 2010
Messages: 364
Localisation: Devant mon Ordi

MessagePosté le: Sam 26 Avr 2014, 9:00 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Des clash, du fight et encore des combats ^^

Si je joue les avocats du diable, je dirai que certains du Shinsekai sont métamorphosés en candidats d'Oto histoire de mettre tout à dos sur Oto, le village le plus loche de l'alliance avant les Jashinistes.

J'ai bien aimé les arguments de Kitsuchi, ils ont beau être des genins, il faut qu'il sachent compter sur eux-mêmes et sur ses équipiers. Ils auraient pu dire, ceux qui réussiront à vaincre un membre du Shinsekai sera directement promu choûnin (histoire de motiver les troupes ^^)

Citation:
-Ceux qui pensent ne pas être à la hauteur peuvent solliciter l’aide des ninjas-policiers et des ANBU présents sur le terrain, suggéra Shimon.

Hmmm, ça sent le Kurapika ça ^^
D'ailleurs à ce propos, la série va reprendre Very Happy

Punaise le message hyper long pour une simple fusée fumigène (juste le temps de tout lire le temps qu'un ennemi en profita pour attaquer par surprise). Heureusement que la technologie est là, j'ose imaginer ce que ça ferait avec le code Indien.
"Ce message s’auto effacera dans deux minutes"
xD est-ce vraiment nécessaire de mentionner cette partie ^^

Genta ? Chiba ? Toute la troupe de détective conan fait parti de la Police ? Même Kogoro? ^^

Si ce chapitre est déjà intense par ses combats, la suite promet d'être plus : le gokage face à Jun-kun ^^
J'ai hâte de découvrir quelles sont les propriétés de ses éclairs rouges.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Mat
Jûbi


Inscrit le: 13 Fév 2008
Messages: 5781

MessagePosté le: Dim 27 Avr 2014, 3:39 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Un nouveau chapitre très riche ! Un examen de sélection qui restera dans les mémoires avec ce qui se passe actuellement. Et dire que l'examen n'est pas encore fini... Encore que, avec Shinsekai, peut-être que l'examen sera finalement annulé.

A la lecture j'ai eu les mêmes idées qu'Ared' donc je le cite car je pense la même chose que lui :

Ared Tekenshi a écrit:
Si je joue les avocats du diable, je dirai que certains du Shinsekai sont métamorphosés en candidats d'Oto histoire de mettre tout à dos sur Oto, le village le plus loche de l'alliance avant les Jashinistes.

J'ai bien aimé les arguments de Kitsuchi, ils ont beau être des genins, il faut qu'il sachent compter sur eux-mêmes et sur ses équipiers. Ils auraient pu dire, ceux qui réussiront à vaincre un membre du Shinsekai sera directement promu choûnin (histoire de motiver les troupes ^^)


Cela rend la situation passionnante et j'ai hâte de savoir ce que va donner Lee contre Sendo ! Et Jun contre le GoKage attention ça ne rigole plus !

Bonne continuation Cavas et encore merci pour tes productions et tes retours.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Cavas
Chuunin


Inscrit le: 07 Jan 2010
Messages: 759
Localisation: dans le monde des shinobis

MessagePosté le: Dim 27 Avr 2014, 9:27 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Merci à vous deux pour vos coms'!

Ared,
Citation:
Des clash, du fight et encore des combats ^^

Et ouais! Tu viens de lister les principaux ingrédients de cet examen^^

Tu n'as pas tout à fait tort concernant les ninjas de Shinsekai déguisés en ceux d'Oto. En faite, ceux qui se font passés pour des candidats sont des hommes de main de l'organisation. Ce ne sont pas des membres actifs comme Jun, ou encore le défunt Taïkan. Kazuo les a fait infiltrés à Oto car ce village a pour politique d'abriter des criminels pour renforcer sa force militaire. Donc c'était facile pour Shinsekai d'introduire ses hommes et comme tu l'as fait remarqué, cela risque de brouiller encore plus les relations entre Oto et les autres villages.

Haha, c'est vrai que Kitsuchi et les autres Kages auraient pu récompenser les candidats victorieux face à des membres de Shinsekai directement du titre de Chuunin. Mais peut-être qu'ils se disent que c'est un peu trop leur demandé et que les genins pourraient se mettre en danger pour cela alors que là ils ont juste à "survivre" et à se rendre à la tour.

Haha, c'est vrai que ça ressemble à ce que Kurapika pourrait dire^^
Hé mais c'est une bonne nouvelle que tu m'apportes là Ared!. Je ne savais que la série allait reprendre, trop content Very Happy
Hâte de revoir Hisoka à l'oeuvre! Il n'était pas trop apparu, voire pas du tout dans l'arc des Chimera Ant. J'espère qu'on le verra plus dans la nouvelle saison.

Espérons que ceux qui lisent le message ont eu la bonne idée de se à couvert le temps de lire... car comme tu le dis, un ennemi pourrait profiter de ce moment d'inatention.

Citation:
"Ce message s’auto effacera dans deux minutes"
xD est-ce vraiment nécessaire de mentionner cette partie ^^

On dirait que ça a eu l'effet voulu (YES!) si tu soulèves ce point Wink

Citation:
Genta ? Chiba ? Toute la troupe de détective conan fait parti de la Police ? Même Kogoro? ^^

La bande est en effet presqu'au complet. J'hésite à ajouter un perso "Kogoro" dans la partie. Pas sûr que cela plairait à Sasuke d'avoir quelqu'un de son calibre dans sa force de police^^
Mais c'est une chose à laquelle je pense. Cela pourrait être amusant.

La suite devrait t'éclairer un peu plus sur le raiton de Jun (enfin j'espère). Les cinq "grands" Kages sont peut-être un peu "trop" pour le "petit" Jun. D'ailleurs je cherche un nom japonais qui sonnerait bien pour nommer ses "éclairs rouge". As-tu quelques suggestions pour moi? Si d'autres ont aussi des noms à proposer, n'hésitez pas.




Mat,
C'est sûr que les candidats n'oublieront pas cet examen de sitôt. Surtout que comme tu l'as dit, l'examen n'est pas encore terminé. S'ils annulent l'examen, ce serait pour Shinsekai vu que leur but est de perturber l'examen et faire savoir à l'Alliance que l'organisation est bien vivant malgré le fait qu'ils étaient "silencieux" ces derniers temps.

Je me permets de me citer pour répondre à tes idées vu qu'Ared et toi aviez les mêmes questions.
Spoil:
Citation:
Tu n'as pas tout à fait tort concernant les ninjas de Shinsekai déguisés en ceux d'Oto. En faite, ceux qui se font passés pour des candidats sont des hommes de main de l'organisation. Ce ne sont pas des membres actifs comme Jun, ou encore le défunt Taïkan. Kazuo les a fait infiltrés à Oto car ce village a pour politique d'abriter des criminels pour renforcer sa force militaire. Donc c'était facile pour Shinsekai d'introduire ses hommes et comme tu l'as fait remarqué, cela risque de brouiller encore plus les relations entre Oto et les autres villages.

Haha, c'est vrai que Kitsuchi et les autres Kages auraient pu récompenser les candidats victorieux face à des membres de Shinsekai directement du titre de Chuunin. Mais peut-être qu'ils se disent que c'est un peu trop leur demandé et que les genins pourraient se mettre en danger pour cela alors que là ils ont juste à "survivre" et à se rendre à la tour.


Lee vs. Sendo, combat qui s'annonce passionnant comme tu dis, surtout qu'ils sont tous les deux des adeptes du Taijutsu.
Et puis espérons que Jun fera bonne figure contre le Gokage^^. Bon le Raikage est un peu diminué mais cela vaut aussi pour Jun. Il ne doit plus être aussi frais qu'au début de son combat contre son père.

_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Cavas
Chuunin


Inscrit le: 07 Jan 2010
Messages: 759
Localisation: dans le monde des shinobis

MessagePosté le: Mer 14 Mai 2014, 11:07 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Chapitre 57 : L’Homme aux Crocodiles.

Ryuzen et Hanabi se déplaçaient à toute allure vers les sources chaudes de Konoha. D’après les informations qui étaient parvenues à Kakashi et Shikamaru, qui décidèrent de les envoyer sur place, quelqu’un serait en train de semer le chaos aux bains. Ryuzen observait le paysage autour de lui tout en continuant sa course. Il remarqua que les dégâts matériels étaient minimes. Seules les zones où un membre de l’organisation avait été aperçu étaient gravement touchées. Si Konoha agissait vite pour contenir les agresseurs, le village devrait s’en sortir sans subir trop de dommage. Au bout de quelques minutes, ils arrivèrent sur place. Le bâtiment était partiellement détruit et des corps de villageois jonchaient le sol. Certains étaient déjà dans l’au-delà mais la plupart d’eux étaient en piteux état mais toujours en vie. Les deux jônins remarquèrent que des shinobis se trouvaient parmi la liste des victimes.

-Tu as vu les blessures qui leur ont été infligées ? Interrogea Hanabi.
Ryuzen hocha la tête en regardant l’état des corps. Certains avaient leurs membres arrachés, d’autres avait leur tronc séparé du reste de leur corps.
-Je dirais que cela a été causé par un animal pourvu d’une puissante mâchoire.

Soudain ils entendirent des bruits de combat de l’autre côté du bâtiment et se précipitèrent sur place. Il vit alors, sur la source d’eau extérieur, un homme qui s’y tenait debout. Ce dernier mesurait dans les deux mètres à vue d’œil. Il avait un nez pointu et des cheveux courts noirs. Il portait une chemise verte kaki déboutonné ainsi qu’un pantalon bleu avec une écharpe verte comme ceinture. Un manteau blanc flottait sur l’eau à sa gauche. Devant lui se trouvaient cinq ninjas que Ryuzen reconnurent aussitôt. L’un d’eux était Akatsuchi, l’un des gardes du corps de Kitsuchi, le Tsuchikage. Le reste était des ninjas de Konoha que Ryuzen connaissait.

-Vous êtes dans un sale état, fit remarquer Hanabi.
-Désolé Akatsuchi-san, s’excusa l’un des quatre ninjas de Konoha. On a été une gêne pour vous dans ce combat.
-Oui, reprit un autre. Si vous n’avez pas essayé de nous protéger vous ne seriez surement pas blessé.
Le shinobi d’Iwa sourit avant de répondre :
-Ce n’est rien.
Ryuzen jeta un coup d’œil à la blessure sur son bras. Le bout de tissu blanc qui avait été enroulé sur la blessure virait au rouge.

Il perd beaucoup trop de sang, pensa Ryuzen.

-On va prendre le relais, annonça Hanabi. Prenez les blessés avec vous à l’hôpital.
-Je peux vous aider, dit Akatsuchi.
-Vous en avez déjà beaucoup fait en protégeant les personnes ici, répondit Ryuzen en posant la main sur son épaule. Laissez-nous prendre le relais, Akarsuchi-san.
Celui-ci acquiesça avant de quitter les lieux en compagnie des autres ninjas et des blessés.

Le membre de Shinsekai qui était resté silencieux jusqu’à présent prit la parole.
-On dirait que vous êtes mes nouvelles proies.
-Je te reconnais, dit Ryuzen. Tu es Jamon, l’un des criminels les plus recherchés présent dans le Bingo Book avec une prime de trente millions de Ryos sur ta tête.
-Héhé, je vois que même des ninjas sans valeur ont entendu parler de moi.
-Ne t’emballes pas trop, c’est juste que Ryuzen a mémorisé presque tous les vauriens du Bingo Book.
Jamon fut surpris à l’entente du prénom du jônin.
-Alors c’est toi qu’on appelle l’Ange gardien de Konoha, dit-il en pointant Ryuzen du doigt. Toi et les autres qui portez le titre d’ «Ange » êtes plutôt célèbres chez les criminels.
-Probablement pour avoir bottez les fesses de bon nombre d’entre vous, sourit Ryuzen.

Une veine se dessina sur la tempe de Jamon.
-Votre mort fera le bonheur de pas mal de personnes. Quand j’en aurai fini avec toi, je me ferai un plaisir de ramener ta tête avec moi pour collecter ta prime. Suiton, La Grande Cataracte d’Eau, cria-t-il après avoir exécuté quelques mudras.

Une grosse boule aqueuse se forma à partir de l’eau autour de lui et fila droit vers Ryuzen et Hanabi. Ceux-ci se séparèrent d’un saut sur le côté pour éviter le jutsu qui alla s’écraser contre le bâtiment des bains, le détruisant complètement. De l’eau se répandit alors sur tout le périmètre et nos jônins furent obligés de concentrer leur chakra dans leurs pieds pour rester debout. Jamon se baissa et posa ses deux mains sur la surface de l’eau. Ryuzen et Hanabi se mirent en garde se préparant à recevoir un autre jutsu. Mais rien ne se passa. Ryuzen profita de ce moment pour contre-attaquer.

-Suiton, le Dragon Acqueux, annonça-t-il après rapides mouvements de mains.
Un dragon se forma à partir de l’eau autour d’eux et se jeta sur jeta sur Jamon qui encaissa le jutsu de plein fouet. Cependant, le membre de Shinsekai s’en sorti indemne.
-Les techniques suiton de ce niveau n’ont pas d’effets sur moi, informa-t-il.
Soudain, les jônins aperçurent deux ombres sous l’eau qui s’approchaient d’eux. Ils sautèrent instinctivement en l’air au moment où des gueules de crocodiles jaillirent de l’eau et tentèrent de les happer. La gueule des reptiles se referma dans l’air avant que ceux-ci ne retournèrent dans le l’eau.
-C’était donc ces crocodiles qu’il a invoqué quand il a posé ses mains sur l’eau.
-On dirait bien, répondit Ryuzen à sa partenaire.
Jamon se mit brusquement à glousser de rire.
-Ce n’est que la première vague, dit-il.

Les ninjas de Konoha regardèrent autour d’eux et découvrirent qu’ils étaient complètement cernés par une multitude d’ombre qui se déplaçait sous l’eau.
-Combien de ces bestioles a-t-il invoqué ? Pesta Ryuzen en posant machinalement la main sur le pommeau de son épée.
-Vingt, compta Hanabi qui avait activé son Byakugan, et on dirait que leur attention est portée sur nous.
-Sans blague !


Après le signal de Jun annonçant le début des hostilités pour Shinsekai, Suigetsu et les siens s’étaient séparés, se rendant chacun dans différents endroits à Konoha afin de mener à bien leur mission. Cependant, contrairement aux autres, Suigetsu n’avait pas bougé du lieu qu’il avait choisi. Ce dernier s’était rendu sur l’un des terrains d’entraînement du village de la feuille. Il avait jeté son dévolu sur ce lieu à cause de la source d’eau qui s’y trouvait. Celui-ci nageait paisiblement dans la mare d’eau sans se soucier de rien. Cependant, ne voulant pas se faire sermonner par Jun pour ne pas avoir remplir sa mission, il avait pris soin de causer quelques dommages à la zone tout en faisant attention de ne pas trop en faire afin d’éviter d’attirer l’attention.

-Je resterai tranquillement ici jusqu’à la fin de l’opération, dit-il en nageant sur le dos.
-Je vois que cette partie de toi n’a pas changé, dit une voix derrière lui, toujours en train de flemmarder…
Suigetsu reconnut immédiatement la personne qui avait parlé sans même se retourner. Après tout, ils avaient passés pas mal de temps ensemble par le passé.
-Cette voix hautaine et condescendant… Toujours en train de penser qu’il vaut mieux que tout le monde, n’est-ce pas Sasuke ?
Les deux hommes étaient maintenant face; l’un sur l’eau et l’autre sur la terre ferme.
-Pourquoi as-tu rejoins Shinsekai ?
-Pourquoi cela t’intéresse ? Je n’ai plus de compte à te rendre que je sache.
-J’imagine que Karin a aussi rejoint l’organisation. Comment va-t-elle ?
-De quel droit oses-tu demander cela, après nous avoir abandonné ?
-Je vous ai envoyé un message à tous les trois à l’époque pour qu’on en discute mais seul Juugo est venu au point de rendez-vous.
-Pour qu’on change de vie ? Si je me rappelle bien tu parlais de vivre normalement. Tu voulais même parler à tes amis à Konoha pour qu’ils nous accueillent et notre passé en tant que hors-la- loi serait oublié.
Sasuke ne put masquer sa surprise.
-Vous étiez là ?!
-Ouais, Karin et moi étions là. On a entendu tout ce que tu disais à Juugo.
-Pourquoi ne pas vous montrez ?
-On n’avait aucun désir de vivre une vie paisible à Konoha. Ta proposition ne nous intéressait pas.
-Si vous aviez tout entendu, vous savez donc que vous n’étiez pas obligé de vivre à Konoha. Vous pouviez choisir un petit village tranquille. Du moment que vous ne faites pas de vague, l’Alliance vous laisserait tranquille. Juugo a décidé de mener sa vie ailleurs.
-Mais on ne s’appelle pas tous Juugo. On ne rêve peut être pas tous d’une petite vie tranquille.
-Dans ce cas, c’est votre choix alors. Ne dites pas que je vous ai abandonné.

Suigetsu soupira.
-Tout cela n’a aucune importance pour moi. Par contre, Karin a juré de t’éliminer.
-C’est pour cela qu’elle a rejoint Shinsekai ?
-Qui sait… Va lui poser la question si cela t’intéresse tant.
Sasuke ferma les yeux pendant quelques secondes. Lorsqu’il les ouvrit de nouveau, la couleur de ses pupilles avait changé. Suigetsu, quant à lui, dégaina l’ancienne épée de Zabuza qui se trouvait dans son dos.
-Réfléchis bien à ce que tu fais. Tu sais que tu n’es pas de taille contre moi, dit Sasuke.
Suigetsu eut un petit sourire.
-Ne me sous-estime pas, je ne suis plus le Suigetsu que tu connaissais. Et puis même, ce n’est pas comme si tu allais me laisser partir d’ici tranquillement.
-Vu ton appartenance à Shinsekai, je ne peux pas faire cela. Mais tu te rendras les choses moins douloureux si tu te rends sans faire d’histoires.
-Toujours aussi confient. Mais n’oublies pas qu’on est dans mon domaine, dit Suigetsu en tapant son pied contre l’eau.
-Et alors ? Où veux-tu en venir ? Cela ne représente même pas un handicap pour moi.

Une vague se forma soudainement devant Suigetsu et alla s’abattre sur Sasuke qui ne prit même pas la peine d’esquiver l’attaque. Celle-ci semblait être repoussée par un bouclier invisible.
-Susanoo d’entrée de jeu, fit remarquer Suigetsu en voyant le Mangekyou Sharingan.
Sasuke rendit alors visible sa défense ultime, du moins partiellement ; l’Uchiha était entouré par une cage thoracique violette. Il fit aussi apparaître un des bras de Susanoo qui se tendit vers Suigetsu. Ce dernier esquiva les assauts de Sasuke avant qu’un deuxième bras ne se forma. Suigetsu, surpris par la manœuvre ne put réagir à temps et se retrouva coincé dans la main gigantesque de l’humanoïde qui le maintenait au-dessus de l’eau. Sentant la pression sur son corps augmenté, Suigetsu se liquéfia et tomba dans l’eau.
-Amaterasu, enchaîna Sasuke en faisant apparaître les flammes noires à la surface de l’eau.
Suigetsu qui ne put reprendre complètement sa forme normale gesticula dans l’eau en hurlant de douleur.
-Arrêtes ta comédie, je sais que c’est un clone que je combats, dit Sasuke.
Les hurlements de douleur de tuent et le clone disparut. Le vrai Suigetsu apparu quelques mètres derrière Sasuke qui se retourna.
-J’avais cru un instant que je t’avais eu, commença Suigetsu.
-Tu n’es pas assez stupide pour rester comme ça à découvert en nageant en territoire ennemi. C’était évident qu’il s’agissait d’un piège où le clone jouait le rôle d’appât.
-Tu savais donc depuis le début, et tu as quand même décidé de jouer le jeu.
-C’était pour t’inciter à m’attaquer. J’ai même fait exprès de baisser ma garde, mais tu n’as pas mordu à l’hameçon.

Soudain le sol se mit à trembler et quelques instants une énorme larve sortit de la terre en dessous de Suigetsu. Sasuke observa l’étrange animal et vit qu’une femme ainsi que Suigetsu se trouvait sur sa tête.
-Que fais-tu ici ? Demanda Suigetsu à Mina.
-Tu as oublié que je pouvais aller où je veux. Je voulais juste voir comment les choses se passent de ton côté et on dirait que je suis arrivé au bon moment.
-Que veux-tu dire ?
-Il a l’air fort, continua-t-elle en montrant Sasuke. Je peux te filer un coup de main.
-Je n’ai pas l’intention de me battre. J’ai rempli ma part du boulot ici, partons !
-Bon comme tu veux.
-Pas si vite, dit Sasuke en allongeant le bras de son Susanoo pour attraper la larve.
Mais celle-ci se tordit pour échapper à la prise avant de disparaître sous terre.
-Quelle étrange créature ! Je ne sens plus leur présence.


Ryuzen et Hanabi étaient toujours en mauvaise posture face à Jamon. Le nombre de crocodiles qui les entouraient ne cessaient d’augmenter.
-On risque d’être dépassé si on n’agit pas vite, murmura Ryuzen à sa partenaire.
-Il n’y a rien que vous puissiez faire face à moi, le grand capitaine de Shinsekai.
-On va voir cela, répondit Hanabi qui tournoyait sur elle-même de plus en plus vite. Le Tourbillon Divin du Hakke.

Ryuzen sauta en l’air quelques secondes avant l’attaque, esquivant la masse de chakra libéré par Hanabi. La vitesse de rotation de cette dernière était telle qu’une grande partie de l’eau autour d’elle fut soulevé en l’air ainsi que les crocodiles qui s’y cachaient. Ryuzen dégaina son épée et trancha plusieurs des reptiles avant qu’ils ne retombent dans l’eau. Hanabi arrêta sa virevolte et changea sa posture.
-Les 64 Poings du Hakke, annonça-t-elle avant de commencer son enchaînement.

Elle frappa tous les crocodiles restants à une vitesse ahurissante alors que ceux-ci étaient toujours en l’air. Les reptiles disparurent dans un « pouf » une fois retombée dans l’eau. Hanabi se précipita alors vers Jamon. Celui-ci s’apprêta à exécuter quelques mudras quand il fut entouré par des éclairs de Raiton l’empêchant de bouger. Il cria de douleur alors que Ryuzen augmentait le flux de Raiton qui faisait circuler sur l’eau de sa main pour immobiliser le membre de Shinsekai.

-Les utilisateurs de Suiton ont tendance à avoir une faiblesse face au Raiton, dit Ryuzen en mettant un terme à son attaque une fois qu’Hanabi fut à portée de l’adversaire.

Les éclairs disparurent aussitôt du corps de Jamon. Mais celui-ci était encore affecté par les effets de l’attaque de Ryuzen pour riposter. Il ne put que regarder le coup de paume d’Hanabi percuter sa poitrine avant de l’envoyer valsé sur l’eau. Jamon se releva tant bien que mal. Du sang coulait de sa bouche et une douleur irradiait sa poitrine. Il essaya de malaxer du chakra pour un jutsu sans succès.

-J’ai fermé l’un de tes principaux tenketsus nécessaires à la formation d’un jutsu. Tu ne seras plus en mesure de malaxer ton chakra pour exécuter un jutsu pendant un bon moment. Je te le laisse Ryuzen.
-Avec plaisir Hanabi, dit le jônin en courant vers Jamon son épée en main.
-Vous pensez que je vous laisserai faire, cria Jamon qui se donna un grand coup de poing à la poitrine.

Le niveau de l’eau autour de lui commença soudainement à monter.
-Impossible ! Il a rouvert son tenketsu avec ce coup de poing.
-Tu seras le premier à y passer Kunoïchi, dit-il en fonçant vers Hanabi.
Mais il s’arrêta en apercevant Ryuzen qui avait réussi à se faufiler derrière lui. Avant qu’il ne puisse riposter, la lame de Ryuzen était déjà au niveau de son cou.
-A ta place, je réfléchirai à deux fois avant de faire cela, dit une voix devant lui.
Ryuzen arrêta son épée à quelques millimètres de la jugulaire de Jamon en voyant une grande lame au niveau de l’épaule d’Hanabi.
-Il meurt, elle meurt, dit Suigetsu qui se trouvait derrière la Hyûga.
-Désolé Ryuzen, j’ai baissé ma garde.
Ryuzen vit qu’une autre personne se trouvait à côté de Suigetsu, une femme.

Ils ont l’avantage du nombre , pensa le jônin.

-Laisse la partir et je ferai de même avec lui, dit Ryuzen.
-Toi d’abord, répliqua Suigetsu.
Ryuzen enleva sa lame du cou de son adversaire de quelques centimètres. Suigetsu en fit autant. Ryuzen répéta son geste, aussitôt suivit par Suigetsu.
-Jamon, ne fais rien de stupide, conseilla Suigetsu. N’oublie pas la mission de notre groupe. Il n’est pas nécessaire pour nous de faire des victimes.
-Tch, je pouvais le prendre par surprise si seulement tu l’avais bouclé.
-Par sûr que tu aurais réussis, dit Mina. Il s’y attendait.
Les deux otages échangèrent leur place une fois qu’ils furent hors de danger.
-Merci de votre coopération, dit Mina. Maintenant, on va prendre congé.
-Ah ça j’en doute fort, dit Ryuzen.
Neji apparut alors derrière les membres de Shinsekai.
-La Paume du Hakke.
Mais la Larve de Mina jaillit immédiatement de l’eau et s’interposa pour encaisser l’attaque de Neji qui fut projeter quelques mètres en arrière.

Cette bestiole a la peau dure, de plus je ne l’ai même pas vu dans l’eau avec mon Byakugan, pensa le Hyûga.

-A la prochaine, dit Mina en disparaissant sous l’eau avec les autres.
Ryuzen posa ma main sur la surface de l’eau.
-Ils sont partis. Vous voyez quelque chose ?
Les deux Hyûga répondirent par la négative.
-La créature a complètement disparu une fois qu’elle s’est enfoncée sous la terre sous l’eau, dit Hanabi.
-Je n’ai jamais vu une telle créature. Sa vitesse est hors pair et sa peau est aussi dure que du métal, fit remarquer Neji.
-Voyons le bon côté des choses. On a réussi à repousser l’ennemi et on est tous en un seul morceau.
-J’imagine que tu as raison. Mais penses-tu qu’ils ont quitté Konoha ? Demanda Neji.
-Qui sait..
-Comment nous avez-vous trouvé Neji-San ? Demanda Hanabi.
-J’ai croisé Akatsuchi et quelques autres ninjas qui m’ont dit que vous auriez peut-être besoin d’un coup de main.
-On ferait mieux de contacter le QG* pour faire notre rapport, reprit Ryuzen.
Les deux Hyûgas acquiescèrent avant de disparaître suivi de Ryuzen.






QG*: Quartier Général.

_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum - Fanfics Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page Précédente  1, 2, 3 ... , 21, 22, 23  Suivante
Page 22 sur 23

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum