Index du Forum
ActualitésNaruto FAQ Rechercher Liste des Membres Groupes d'utilisateurs Arcade Chan IRC
Profil Se connecter pour vérifier ses messages privés Connexion Boîte à flood CarteCarte
S'enregistrer

. [Aventure] La Première Grande Guerre.
Aller à la page 1, 2  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum - Fanfics
Voir le sujet précédent - Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Takeda809
Civil


Inscrit le: 20 Oct 2014
Messages: 25

MessagePosté le: Mar 21 Oct 2014, 12:49 am    Sujet du message: [Aventure] La Première Grande Guerre. Répondre en citant

La Première Guerre des Shinobi

Cette FanFic sera assez courte et proposera un récit des événements de la première guerre. A cause de mes études, elle paraîtra de façon erratique.
Si les premiers chapitres racontent des batailles, la suite sera un peu plus proche de l'esprit original de Naruto, c'est à dire une aventure. Les personnages principaux seront pour la plupart original. J'essayerai de rester le plus fidèle possible à l'univers de Naruto. Aussi, chaque chapitre sera l'occasion de changer de personnage même si tous les personnages seront des ninjas de Konoha (à moins que je change d'avis).
La plupart des personnages apparaîtront dans les trois premiers chapitres mais j'ai décidé de publier ça maintenant pour ne pas oublier Smile

Les Personnages pour l'instant seront :
Tarui Uchiha : Un Jonin et un officier de Konoha.
Kansuke : Un des gardes du corps de Nidaime et un vétéran.
Nagao Hatake : Père de Sakumo Hatake, Jonin vétéran.
Aiko Uzumaki : Commandante des renforts Uzumaki
Azami Sarutobi : Mère de Hiruzen et Gardienne des Kinjutsu du village.
Hiruo Hyuuga : Jeune membre de la Branche cadette.
Sasuke Sarutobi: Capitaine de la Garde de Nidaime.
Faucon : Une mercenaire se battant pour Konoha.
Daisuke Otogaki : Chunin, expert en Taijutsu
Hoshiko : Chunin confirmé.
Katsuko Senju : Cousin de Tobirama, un des rares maîtres du Mokuton.
Soren Nara : Bras droit de Nidaime


Chapire 1 La Bataille du Pont des Larmes, une histoire de la Première Grande Guerre Shinobi
Spoil:


Tarui Uchiha, commandant de la deuxième troupe défensive d'interception
Tarui posa son sabre. Ils avaient attendu pendant près de trois heures que la nuit tombe. Maintenant, cette dernière recouvrait le pont de son obscurité. L'assaut ne devrait plus tarder. Et lorsque l'assaut commencerait, les hommes compteraient sur lui. Le Seigneur Nidaime lui avait donné l'ordre. Le pont des Larmes situé sur la frontière du pays de la Pluie allait bientôt envahi par les forces de Kumo et celle de Suna. Ses ordres consistaient à tenir le pont. Et ils n'étaient plus qu'une trentaine. Pourtant Tarui était confiant. Après tout, il était le disciple de Tobirama Senju, second Hokage. Son coéquipier Kansuke Kagetora observait lui aussi l'autre rive dans l'attente de l'ennemi. La lune qui brillait pâlement faisait ressortir la blancheur de sa peau. Tarui demanda à son subordonné :
- Tu ne devais pas t'occuper de Orochimaru après notre dernière mission ? Kansuke soupira et répondit pensivement tout en caressant de ses doigts un de ses kunaï : -C'était le plan... Mais la guerre n'a pas l'air de finir, et Konoha manque de Junin. Les deux hommes soupirèrent, c'était la sixième année de cette guerre. Les deux camarades avaient bataillé sur d'innombrables champs de bataille. Tarui Uchiha était maintenant connu comme l'Ombre Rouge de Konoha et son camarade était craint par les Ninja d'Iwa pour avoir massacré une dizaine d'éclaireurs lors de la tentative d'invasion d'Iwa du pont de Kanabi. A vrai dire, aucun des combattants présent ici n'était un bleu. Chacun avait fait sa part pendant la guerre. Tarui avait connu l'époque des clans et s'il devait reconnaître une chose à cette guerre, c'est qu'elle avait uni le village. Senju, Hyuuga et Uchiha avaient partagé les mêmes champs de batailles saignant à côtés les uns des autres. Madara avait il eu tort ? Peu importait, seule la mission avait de l'importance. Et lorsque ses yeux détectèrent la première volée de Kunai un instant avant que cette dernière soit fatale, il comprit que les affaires reprenaient. -Aux armes, Kansuke ! Après des années à combattre avec son frère d'armes, le shinobi n'hésita pas et composant rapidement les sceaux, il plaça ses deux mains en avant.
[b]Futon : Technique du souffle de Fujin.La volée de projectiles stoppa net et bientôt les deux camps furent silencieux, chacun attendant le mouvement de l'autre.
La volée de projectiles stoppa net et bientôt les deux camps furent silencieux, chacun attendant le mouvement de l'autre. Le pont était le seul passage sur une centaine de kilomètres, l'ennemi devait le prendre. Chacun des hommes de Konoha était maintenant paré et prêt à se battre. Et en un instant, le silence laissa place à un grand fracas. Tarui assista impuissant à la chute d'une vague de foudre sur les lignes de Konoha. La foudre cessa de tomber rapidement, mais l'odeur de la chair calcinée laissait comprendre qu'il y avait eu des victimes. -Au rapport ! hurla Tarui. Le rapport donné par les autres chefs de section le fit frissonner. Trois d'entres étaient mort, quatre avaient des blessures légères, et deux étaient totalement hors combat pour l'instant mobilisant le seul ninja médecin du groupe. C'était mauvais. Mais Nidaime lui avait donné un ordre. Et il comptait le tenir, demain à l'aube, le pont serait encore à Konoha. Le ninja qui avait fait tomber la foudre sur eux devait avoir épuisé son chakra, car dans les minutes qui suivirent, il n'y eut plus rien. Puis, les premiers cris de guerre se firent entendre. L'armée adverse avançait. Konoha contre Kumo et Suna. Les Ninja de la Feuille ne prirent pas les devant. Pourtant, la troupe de Tarui était composé de ninjas d'élites : la majorité de sa section était . Ils étaient plus nombreux, mais ils n'étaient pas l'élite de Kumo. Tarui réactiva ses sharingans et se propulsa sur le pont. Son premier opposant était un Chunin de Suna et tout à son honneur, il para le premier coup de sabre avec son Kunai avant de voir sa gorge perforé par l'un des shuriken de Kansuke. Reculant rapidement, le reste de ses camarades considéra les deux ninjas qui bloquaient leur avancée. Puis, le reste des shinobi de Konoha vint les rejoindre sur le pont. Kagami Uchiha et son équipe 7, ainsi que Nagao Hatake. Les deux armées se firent face. Le pont était large d'une trentaine de mètres, il avait toujours servi de point de transit entre le pays du Feu et celui de la Foudre. Puis, il ne vit pas qui frappa le premier mais ses sharingans anticipèrent le coup suivant. Si l'Hokage avait été là, il aurait été fier de ses hommes. Chacun d'entre eux se battit avec courage. Se battre au sabre avec un sharingan est étrangement facile pensa Tarui. Chaque coup parait instinctif et l'on sait directement ou se portera le suivant. Dans un sens, il plaignait ce qui était né sans Sharingan. Evitant un projectile de foudre, il eut le temps de copier les signes. Un instant plus tard, son attaquant se retrouva foudroyé par son propre jutsu. Cherchant son prochain adversaire, il entendit le cri de surprise de son ami à travers le tumulte du combat. Kansuke venait d'être touché. Avec horreur, il vit son ami titubait, un bras en moins alors qu'un des ninjas de Kumo s'avançait déterminé avec une lame sanguinolente. Alors que Tarui se projetait en avant, il aperçut le mouvement de Nagao et celui de Hiruo Hyuuga à la défense de Kansuke. Le ninja de la Foudre rejoint par un de ses camarades fit face à l'équipe qui s'interposait. Tarui laissa ses camarades prendre les devant alors qu'en tant que commandant, il scrutait la situation. C'était très mal engagé. Ils n'étaient plus que douze de Konoha à pouvoir se battre plus les blessés qui ne pouvaient s'échapper lors d'une retraite. Kansuke, son bras droit était blessé et en face, il comptait plus d'une cinquantaine d'opposants. Même s'ils étaient l'élite de Konoha, leur infériorité numérique n'augurait rien de bon.
Toutefois, stopper l'avancée de Kumo et de Suna ici était nécessaire. Nidaime et ses hommes repoussaient une autre incursion de Suna dans le sud et ils ne pouvaient se permettre l'ouverture d'un autre front.
Tarui se retrouva alors à songer à comment ma vie était plus simple à l'époque ou il n'était qu'un membre comme un autre de l'unité quand il lui suffisait de vaincre son adversaire et de passer presque mécaniquement au suivant.
Maintenant, ses camarades comptaient sur lui... Je ne dois pas les abandonner... Après tout, c'est mon nindo pensa-t-il.
Nagao qui venait après un rapide coup de pied de projeté son adversaire dans les flots tumultueux fit un bref saut en arrière pour rejoindre son chef. Incantant une boule de feu, il fit reculer la plupart des opposants devant lui et en brûla un qui se jeta à l'eau. Les deux groupes étaient à nouveau séparés. -Tarui, il y a un énorme chakra qui avance dans notre direction. Hiruo qui venait de finir son combat recula aussi :

-Il n'y a pas de doute, j'ai déjà vu ce chakra... Les rapports la disaient morte. Yubu du Clan Kaguya.
Kansuke s'autorisa un soupir malgré sa douleur qui faisait ressortir ses yeux de serpent :

- Au cas ou la situation ne serait pas assez désespéré...


[/spoil]


Dernière édition par Takeda809 le Lun 27 Oct 2014, 12:45 am; édité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Optimus
Genin


Inscrit le: 08 Jan 2013
Messages: 401
Localisation: Quelque part dans la Bordure extérieure

MessagePosté le: Mar 21 Oct 2014, 12:55 am    Sujet du message: Répondre en citant

Je me ferais un plaisir de lire ta fanfiction mais avant de la continuer, il faut que tu ailles te présenter dans le sujet prévu à cet effet : http://forum.captainaruto.com/viewforum.php?f=7. Smile
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Ared Tekenshi
Genin


Inscrit le: 29 Juin 2010
Messages: 364
Localisation: Devant mon Ordi

MessagePosté le: Mar 21 Oct 2014, 9:05 am    Sujet du message: Répondre en citant

Hey, bienvenu sur CN Wink

Ces récits de guerre et la façon dont tu vas les aborder m'ont l'air très intéressante. J'ai hâte de voir le récit de ce Nagao Hatake et de Kansuke (papa d'Orochimaru non ?).

Quand on est en période de guerre dans Naruto, la première chose à faire c'est d'éviter les ponts. Curieusement, ils connaissent tous un sort tragique... Rolling Eyes Enfin, tant que ce n'est pas au pays de l'Herbe ^^
http://i17.mangareader.net/naruto/244/naruto-4767.jpg
http://i27.mangareader.net/naruto/292/naruto-1568249.jpg

Dur pour la troupe de Tarui, alors qu'ils allaient avoir un souffle de courage voilà qu'arrive une Kaguya, puissante semble-t-il. Je suis curieux de savoir dans quel camp elle est...

Si je peux me permettre un conseil de bienvenue, essaye d'aérer tes textes (par des sauts de lignes avant et après chaque dialogue par exemple). ça pourrait éviter certains lecteurs de se perdre dans cette masse de mots.

J'espère ne pas être trop prétentieux avec ce conseil et de te souhaiter une bonne continuation dans ta rédaction et tes études Wink
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Takeda809
Civil


Inscrit le: 20 Oct 2014
Messages: 25

MessagePosté le: Mar 21 Oct 2014, 12:30 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Chapitre 2 : Konoha VS Yubu du Clan Kaguya

Spoil:


Dés que son nom avait été prononcé, Nagao avait senti un frisson parcourir son échine. Le clan des Kaguya avait une réputation sanglante et à juste titre. Lors des guerres de clan, ils étaient une des rares familles à ne pas avoir rejoint de village. Cependant, outre son clan, Yubu n'avait jamais échoué à tuer sa cible. Elle était rapide, efficace, et mortelle. Son clan profitait de la guerre pour servir de mercenaire au plus offrant. Son clan vendait littéralement des victoires...

-Tarui, tes ordres ? demanda Kansuke derrière lui.

Nagao se vit espérer qu'on donne l'ordre du repli. Cependant, inflexible, son commandant ordonna de tenir la position. Qu'il en soit ainsi, après tout, un Hatake n'allait pas se mettre à fuir là ou se tenait encore un Uchiha ou un Hyuuga. Cependant, la situation était dangereuse, Kansuke avait perdu un bras et le médecin n'avait toujours pas fini de stabiliser les blessés de la dernière attaque de foudre, il était probable que la blessure resterait permanente.
Les deux armées se faisaient encore face et chacune avait perdu considérablement en taille. Les forces de Kumo et de Suna attendaient apparemment l'arrivée de Yubu.
On ne peut pas se permettre de les laisser attaquer tous ensemble, il faut en tuer un plus possible avant l'arrivé de la Kaguya.

Amorçant un mouvement, il n'eut qu'à jeter un regard attendu à Tarui pour que ce dernier commence à composer les signes.

Katon : Boule de Feu suprême !

Se dissimulant derrière la boule de feu, Kunai en main et rapidement appuyé de son frère d'arme Hiruo, Nagao se précipita sur l'ennemi.
Si ils avaient eu affaire à des Jonin, ils auraient pensé à jeter leurs shurikens à travers les flammes pour contrer une telle manoeuvre.

C'est pour ça que je suis mieux payé

Les cris de douleurs de trois ou quatre personnes différentes laissaient penser que tous n'avaient pas évité les flammes du Uchiha.

Tant mieux pensa t-il alors qu'il commençait déjà à se battre. Kansuke qui venait de perdre son bras ne serait d'aucune aide à cette bataille... Pourtant, peut être grâce à l'énergie du désespoir, les défenseurs de Konoha prirent l'avantage. La qualité semblait l'emporter sur la quantité. Pourtant, ceux du sable et de la foudre n'étaient pas mauvais, ils n'étaient juste pas assez bon pour contrer l'élite de Konoha.
Nagao reprenait courage à chacun des cris d'agonie de ces adversaires. Vingt cinq contre douze.
Un cri de douleur qu'il reconnu comme étant celui de Saku Yamamoto renforça sa colère. Toutefois, un Shinobi ne pouvait pas se permettre de se retourner même pour s'assurer la survie d'un de ces camarades. Les règles d'un Shinobi dans un combat sont de se battre. Peu importe le coût pour soi ou pour son adversaire.
Saku devrait se débrouiller seul.
Quinze contre onze.
Un de ses Shurikens fit mouche et un des shinobi de Suna perdit son oeil.
Quatorze.

Futon : Lame des Vent

Un des assaillants qui s'étaient faufilé derrière lui venait d'être expulsé du pont par le jutsu de Kansuke. Ce dernier, haletant, continuait à veiller sur eux depuis l'arrière.
Voyant leur nombre réduit à une dizaine, les attaquants se mirent à fuir. C'était une première victoire pour Konoha. Tarui n'attendit pas pour donner la poursuite. Nagao se précipita comme son chef pour continuer le carnage bientôt imité par le reste de la troupe. Bien sûr, ils savaient qu'il ne s'agissait que de la première vague d'attaque et que les renforts de Kumo devaient être en route... Mais c'était justement pour éviter aux unités ennemis de se regrouper que la poursuite était nécessaire.
Hiruo n'eut pas le temps d'avertir ses camarades... A une seconde près, Nagao manqua de voir sa gorge perforée par un des projectiles. Tarui l'avait écarté au dernier moment, il avait du percevoir l'attaque grâce à ses yeux.
Passant son chakra en mode sensorielle, il la sentit avant de la voir.
Yubu du clan Kaguya était arrivé sur le champs de bataille.
Voir son supérieur reculer était une chose rare. Mais Tarui le hâta de rejoindre les autres à l'arrière. La Kaguya ne portait même pas une armure. Après tout, cela la générait dans ses mouvements. Elle se contentait de porter une tunique blanche.
Elle expulsa un os de ses bras dans un bruit étrangement morbide puis, sans même adresser la parole à ses adversaires se rua vers eux.
Nagao et Tarui furent les premiers sur sa route. Tarui effectua un salto en arrière afin de se dégager de sa route avant de charger directement. En tant que Shinobi, Nagao savait qu'il devait attendre une bonne occasion pour frapper. Alors effectuant les signes, il invoqua un mur de pierre. L'édifice déséquilibrerait le pont au long terme et ce dernier avait déjà assez souffert du combat mais ce n'était pas important. La mort de Yubu serait une compensation assez grande à ses yeux. Piégé par le mur, Yubu n'avait le choix que d'affronter l'expert en Kenjutsu qu'était Tarui. Le résultat fut stupéfiant. Elle parait et ripostait chacune des frappes de l'Uchiha. Sa vitesse était apparemment trop importante pour que le simple Sharingan confère un avantage décisif. Nagao prit sa propre arme qui était resté dans son dos. Son tanto, un sabre de chakra blanc, c'était son arme signature. Rejoignant son chef, il se mit à escrimer contre la Kaguya. Un coup de pied dans son abdomen le fit momentanément reculé. Juste assez pour qu'il observe Tarui se faire transpercer l'épaule totalement impuissant. Faisant honneur à son clan, l'Uchiha se contenta de grimacer et profita de la proximité du corps de son adversaire pour la poignarder lui même de son sabre. Surprise par la douleur, elle déploya sa cage thoracique ravageant l'Uchiha devant lui. Cependant, elle n'eut pas le temps de porter le coup de grâce. Hiruo venait de lui porter un puissant coup de paume sur les cotes. Malgré la résistance légendaire des os de ce clan, un craquement sec se fit entendre. Leur commandant s'écroula sur le sol et se mit à respirer lourdement tandis que la femme reculait acculé contre le mur. Hiruo se lança alors à l'attaque pendant que ses camarades se massaient pour l'empêcher de s'enfuir. Dans un espace confiné comme le pont, le poids du nombre ne comptait pas. Hiruo attaqua et alors, une chose surprenante se produisit. Se contentant de poser sa main sur le bras de l'Hyuuga, elle fit exploser l'os de l'avant bras du shinobi.
Yubu était connu pour cette technique ignoble. Elle était capable de contrôler ses propres os mais aussi de manipuler ceux sur qui elle pouvait poser la main.. Hiruo parvint à se reculer d'un bond mais il avait été mis hors combat.

Dix contre un pensa Nagao...

La Kaguya se prépara alors à charger... Il la vit faire émerger des os d'un peu partout dans son corps. Kansuke libéra une nouvelle vague de vent la propulsant contre le mur. Tarui qui s'était relevé péniblement observé la scène, impuissant.

C'est à moi d'agir.


N'écoutant que son courage et au détriment du bon sens, l'Hatake sauta sur la Kaguya. Surprise et momentanément étourdie par le Futon, elle n'eut pas le temps de se protéger. Son sabre de Chakra trancha les os et au sang qui se mit jaillir du corps de son adversaire, Nagao comprit qu'il avait touché sa cible. Il n'eut pas le temps de se protéger du coup de pied qui suivit. Expulsé, il glissa sur une dizaine de mètres. Kaguya tomba au sol. Ce qui suivit resterait longtemps dans les mémoires de tous les hommes présent sur ce champs de bataille...

Kaguya posa ses mains sur deux des cadavres environnant dans sa chute. Et le résultat fut immédiat. Une véritable tempête d'os s'abattit sur les défenseurs de Konoha. Nagao fut touché au bras. Kansuke ne parvint à incanter la lame de vent que trop tard pour prévenir la mort de Asuko Sarutobi qui vit son oeil perforé. Yubu ne s'attarda pas sur le pont. Utilisant sa propre colonne vertébrale, elle fracassa la muraille et se mit à fuir. Nagao composa le signe.

Kage Bushin No Jutsu

Deux clones... Pas plus... Lui et ses clones se mirent à la poursuite de ce monstre dans la nuit et ce malgré le cri de Tarui.
Ce monstre allait payé jura t-il.

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Takeda809
Civil


Inscrit le: 20 Oct 2014
Messages: 25

MessagePosté le: Jeu 23 Oct 2014, 12:11 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Effectivement, les ponts sont dangereux.
(Au début, l'action devait se situer au pays de l'Herbe mais c'était pas logique pour la suite.)
Kansuke est le père d'Orochimaru et un des personnages les plus puissants de Konoha.

Chapitre 3 Retour à la base !

Spoil:

Trois jours plus tard.

Les douleurs de son bras s'étaient presque calmé, le Médecin avait fait de son mieux mais il n'aurait contrôle totale de son bras que dans une dizaine de jours. C'était toujours un exploit que seul Maître Kohura pouvait accomplir. Les techniques médicales Senju étaient stupéfiantes.. Pourtant, malgré le réconfort apporté par l'idée de ne pas perdre un membre, le Shinobi n'était pas pleinement satisfait..
Kansuke regarda son ami Tarui, il n'avait rien dit depuis que la troupe avait quitté le pont. La bataille avait été une victoire. Mais le shinobi pouvait comprendre que son capitaine Uchiha ait un gout amer en bouche. Lui aussi en avait un. Nagao avait disparu dans la nuit à la poursuite de Yubu Kaguya et malgré tout le respect que Kansuke pouvait éprouver pour les compétences de son ami, il savait que ce dernier n'était pas de taille pour Yubu. Cette dernière était retorse et impitoyable, le sort qu'elle reservait à quiconque osé se dresser sur sa route était connu de tous..

Nagao...

Mais la mission était un succès, la coalition de Kumo et de Suno avait essuyé un échec. Ils ne tenteraient probablement plus de passer par là et au sud Nidaime avait vaincu la principale force d'expédition de Suna. On en attendait pas moins du frère d'Hashirama. Kansuke aurait pu se réjouir mais la guerre ne semblait pas venir à son terme. Les ANBU mentionnaient déjà que le Nidaime Raikage faisaient son apparition sur le champs de bataille. Et l'alliance de Kumo et du clan Kaguya rendaient la situation tendu. Ceci dit, Kiri allait peut être finir par sanctionner ses voisins Kaguya. En effet, les deux entités se détestaient. Les Kaguya avaient refusés de s'intégrer à une structure de village.
Kansuke soupira. Peu importe la façon dont il regarde le problème, la guerre semblait la seule issue. Ils étaient bloqués. Le monde était embourbé dans une mare de conflits sans fin. Hashirama n'aurait peut être pas du distribuer les Bijuu. Si Konoha avait gardé contrôle de toutes les bêtes, aucun des villages n'auraient pu les contrer. Pas avec la puissance des Senju et l'alliance qu'ils avaient avec les Uchiha.
Parfois, les décisions du Shodaime lui étaient incompréhensibles tant le monde semblait maintenant aller contre son idéal de paix.
Soudain, un ninja de Konoha portant un masque d'Anbu se téléporta devant eux.

-Capitaine Uchiha ?

Tarui qui était déjà en tête de colonne fit signe de s'arrêter.

-Ici même.

-Je dois m'assurer qu'aucun d'entre nous n'est un espion.

Utilisant ses Sharingans, l'Anbu scruta la troupe à la recherche d'un Chakra inconnu ou d'un genjutsu. Voyant que rien n'était à signalé, il fit un bref signe de tête et se téléporta à nouveau reprenant son poste.
Après une heure de marche, la troupe se retrouva au camps. Surnommé "Fort Brise Nuage" à cause de sa fonction en tant que poste avancé contre Kumo, il était gardé nuit et jour par les forces spéciales de Konoha.
Il avait été établi voilà trois ans et ce qui devait être un poste temporaire était devenu une véritable place forte.
En partie construite par les Senju, il était protégé par un mur d'enceinte qui entouré quatre casernes bâties autour d'une tour centrale.
De plus, la place forte s'étendaient aussi sous le sol avec un véritable réseau de tunnels. C'était d'ailleurs sous terre que se trouvait le QG. Soren Nara était le chef de la place forte et ce dernier vint en personne les accueillir à la porte.

-Trop peu d'entre vous reviennent... Que s'est il passé ?

-Nous avons croisé la route de Yubu Kaguya.. répondit Tarui.

La discussion fut interrompu par les cris d'un Chunin qui gardait la porte :

-Il y a trois intrus à la frontière nord.

Soren mordit sa lèvre avant d'hurler son prochain ordre :

-Envoie l'équipe de Faucon à sa rencontre, avec ce qu'elle nous coûte, elle ferait bien d'être utile.

Kansuke demanda :

-Comment va le fort en ce moment ?

Le Nara secoua la tête :

-Nous tenons le coup et pour l'instant aucun intrus n'a pu pénétrer nos terres. Mais la situation est précaire. L'offensive que vous avez retenu au nord nous a gagné du temps. Votre équipe a gagné un ou deux jours de repos. Au fait, je ne vois pas Nagao avec vous... ?

Tarui baissa les yeux !

-Il a disparu à la poursuite de Yubu... Autant dire qu'il est mort.

Hiruo s'avança et pris la parole :

-Senpai, si le chakra de Nagao venait à disparaître surtout si proche de nous, nous l'aurions su non ?

Tarui qui n'avait aucune envie de s'attarder sur le sujet constata:

-Sentir le Chakra de quelqu'un est un exercice difficile au milieu des perturbations d'une bataille, nos sens auraient pu nous faire défaut.

Kansuke proposa l'hypothèse qu'il avait été fait prisonniers et les vétérans après un bref échange de nouvelles se séparèrent. Hiruo lui, resta près de la porte. Le Shinobi Hyuuga avait été très attaché à son compagnon. A vrai dire, la mort de Nagao était un choc. Il faisait partie de l'élite. On le présentait même comme Hokage. Il avait été formé par Hashirama lui même. Son sabre blanc était un symbole de ralliement et de courage pour tout ceux qui portaient le bandeau de la Feuille.
Cependant, Kansuke savait que les guerres ne se faisaient jamais sans victimes. Il devait garder la tête froide ou il finirait par les rejoindre. Toutefois, il ne pouvait s'empêcher de penser qu'il aurait pu mieux faire.
Si il n'avait pas été blessé si vite, peut être que l'affrontement aurait tourné autrement. Il aurait pu contrer la Kaguya plus facilement avec ses deux bras.
La Mort de Nagao reposait en partie sur ses épaules et c'est une chose qu'il devrait considérer tous les jours quand il poserait les yeux sur Sakumo lorsque la paix serait revenu.

La nuit tomba et passa dans le calme, seulement troublé par le retour de l'équipe Taka*. Leur chef Taka était une femme d'une trentaine d'année. Elle avait acquis ce surnom à cause de sa technique de combat. On racontait qu'elle se battait à la manière d'un faucon. Loin dans le ciel grâce à ses invocations, elle était capable de fondre sur ses cibles sans se faire repérer. Son sabre mordait alors la chair de sa cible. Il était dit que la finesse de sa vue égalait presque celle d'un Byakugan. Ses coéquipiers étaient au nombre de deux. Manara, une nukenin de Kiri et Nahiko de Ame. Ces trois mercenaires étaient avec Konoha depuis 5 ans. Ils avaient été recruté par Tobirama lui même pour servir de force d'intervention spécial. Kansuke aurait aimé savoir qui d'elle ou de Nagao était le meilleur ...

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Takeda809
Civil


Inscrit le: 20 Oct 2014
Messages: 25

MessagePosté le: Ven 24 Oct 2014, 11:01 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Chapitre 4 : Renfort

Spoil:


La jeune femme se tenait à deux kilomètres de la zone de combat mais pourtant, la qualité de ses capacités de perception lui permettait d'avoir une première vision de la bataille.
Il y avait une très forte présence de chakra toutefois, elle était très étendu ce qui laissait comprendre que le chakra appartenait à des individus différents. La plupart des Chakras étaient d'un type Vent, peu commun à Konoha. Les chakras du feu ou même du bois étaient de plus en plus rare. Son équipe de renfort allait changer la donne. Le pays du Feu et celui du Tourbillon avait fait une alliance, chose facilité par l'amitié des deux clans principaux et il était maintenant de son devoir de faire de son mieux pour rentre son clan fier.
Aiko Uzamaki avait une vingtaine d'année mais contrairement à la plupart de ces camarades, elle avait déjà atteint le rang de Junin. Son chakra était immense et elle avait acquis un très grand nombre de technique. Ses atouts avaient fait d'elle un choix naturel pour mener l'expédition.
Elle allait rendre tout le monde au village fier.
La jeune femme amorça son dernier saut et au moment ou elle déboucha sur la clairière, elle put s'apercevoir de l'ampleur du désastre. Elle se souvenait vaguement de ce que à quoi ressemblait ce lieu. "Les bois de la tranquillités" étaient le nom qu'on lui donnait. Maintenant, ce n'était plus qu'un espace d'amas de bois calcinés et de cratères. Konoha affrontait Kumo et il était son devoir de faire un sorte que Konoha gagne. Ses compagnons savaient se battre et elle ne donna pas d'ordre les laissant engager l'ennemi là ou il le fallait.

-Le Tourbillon est avec nous !

Les cris enthousiastes des combattants de Konoha reprenant espoir...
Elle avait la pression maintenant.

Il est temps de gagner cette bataille !

Composant les sceaux, elle plaça sa main au sol.

Invocation des Masques

Sa technique signature, l'invocation des masques lui permettaient d'acquérir comme sa mère lui avait appris, la nature de Chakra associait à chacun des masques. Les masques se mirent apparaître et à tourner doucement autour d'elle. Cette technique prenait du temps à être incanté. Et une attaque serait difficile voire impossible à esquiver dans cette état. Mais ces camarades le savaient et elle pouvait voir à la posture défensive de Takano et de Koshi qu'elle ne craignait rien.
Le Chakra sortit de son corps et se mit à la relier aux masques. Maintenant, il fallait scellait temporairement en se servant du Chakra comme lien, les masques à son corps pour qu'ils puissent être en harmonie. C'était un mouvement complexe que Mito Uzamaki avait inventé et appris à sa mère. Elle l'avait appris elle même en assistant son mari dans la capture de Shikaku..
Trente seconde à attendre.
L'ennemi avait senti la concentration de Chakra et déjà l'un d'eux, un de Suna d'après son armure, avançait l'air menaçant. Takano l'intercepta. Takano était encore une jeune kunoichi mais en tant qu'élève d'Aiko, elle ne l'avait jamais déçu. Cette orpheline de guerre avait appris l'art de se battre presque naturellement. Elle avait une très grande maîtrise du Genjutsu et du Taijutsu ce qui était rare. Sa seule faiblesse était son manque de chakra. Manque qu'elle compensait par une précision sans faille. L'adversaire s'effondra sans aucune blessure. Elle avait du utiliser un de ses Genjutsu. Koshi remarqua le mouvement de sa camarade et lança un kunai explosif sur l'ennemi envouté. Les deux jeunes filles travaillaient de concert. Aiko n'aurait pu rêver de meilleurs disciples...
Quinze seconde.
Un Shuriken volait vers elle, Yasushi, son troisième disciple i'intercepta aussitôt.
Cinq seconde.
L'ennemi se mit à charger vers elle. Quatre chunin dont un avec un chakra impressionnant.
Trop tard.
Elle composa le signe du tigre :
KATON : Tourbillon des Tigres !
Jaillisant de la bouche du masque, deux immenses félins se mirent à charger en direction des ennemis. L'un d'eux bondit les encerclant.
Bloquant les adversaires dans un cercle de feu, les deux félins se rapprochaient. La nature Vent n'était d'aucune utilité dans cette situation.
Puis, les Tigres attaquèrent carbonisant les ennemis.
Un ninja de Konoha aux cheveux blancs leva son bras en signe de remerciement à la Uzumaki avant de charger sur le groupe d'adversaire suivant.
Contrant chacune des attaques de ces ennemis, elle utilisait ses masques avec une efficacité redoutable.
Et l'ennemi se rendit après avoir perdu une quinzaine de Shinobi de plus.
Les survivants de Konoha au nombre de sept se rassemblèrent autour des renforts du Tourbillons.
Aiko reprit son rôle d'officier :

-Qui est le plus haut gradé parmi vous ?

Le ninja aux cheveux blancs leva son bras :

-Moi, Hatake Sakumo.

Aiko remarqua la jeunesse du Shinobi mais fut étonnée de sentir aussi en lui un chakra puissant.

-Bien, Sakumo, nos ordres s'arrêtent à la mission, de là, mon équipe n'a plus de consigne.

Sakumo cligna des yeux pensifs :

-Chacun de nos villages conservant autorités sur ses unités, je n'ai pas plus d'ordres pour vous, mais je vous conseillerai de vous joindre à moi. Je retourne dans le nord. Nidaime m'avait demandé de me charger de m'occuper de ce groupe là.

-Le Nord ? demanda Yasushi

-Oui, à Fort Brise Nuage... La rumeur veut que le Shodaime Raikage lui même se prépare à fondre sur nous.

Aiko proposa :

-Mes élèves vous escorteront à mi chemin. Quant à moi, j'ai ma propre mission.

Takano réagit silencieusement mais se contenta d'hocher la tête.
Ses élèves ne pouvaient pas savoir. Elle avait été chargé d'une tache des plus dures. Elle n'approuvait pas forcément de la teneur de sa mission mais peu importait, elle était une Shinobi et elle allait probablement devenir le prochain chef de son clan. Elle devait supprimer Ichibi...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Boruto
Aspirant genin


Inscrit le: 03 Juin 2013
Messages: 197
Localisation: ici et ailleurs

MessagePosté le: Sam 25 Oct 2014, 9:53 am    Sujet du message: Répondre en citant

Chouette chapitres! Very Happy
J'aime bien ton époque! Pour tout te dire, Nidaime est mon Hokage préféré! Il a un bon charisme et il devait être très stratégique! Rien n'était laissé au hasard lorsqu'il était Hokage selon moi!

Bon! Tu n'as pas beaucoup de commentaires pour l'instant! Mais ne désespère pas! Le nombre de personnes qui commentent dans cette section se comptent sur les doigts de la main! Wink

_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Isumi
En cierto modo
En cierto modo


Inscrit le: 21 Nov 2008
Messages: 4041
Localisation: Mukuchi na yousei wa soko ni iru

MessagePosté le: Sam 25 Oct 2014, 10:34 am    Sujet du message: Répondre en citant

Ou pas :p

Lue hier soir d'un trait et avec plaisir. Ça déjà c'est bon signe. Zéro moment d'ennui, que du bonheur.

Tu t'y entends sur la description, c'est bien. Ainsi que sur la manière de finir tes chapitres. Les combats sont trépidants, les personnages caractérisés par leurs actions et leurs pensées sont tout de suite accrocheurs, pas de répliques inutiles, de la crédibilité, des noms de lieux(j'adore Fort brise nuage par exemple), des techniques variées et
A l'instar de jeremy9011, j'apprécie beaucoup l'époque que tu as choisie.
Tu as su lui donner le souffle épique qu'elle devait avoir. Franchement ta gestion de la guerre me plait. Jusqu'aux détails sur le mercenariat. On n'a pas l'impression qu'une orga/force supérieure va venir tout planter, on se sent immergés dans une époque. Et dans un cadre de shinobi.

Et puis les femmes ne sont pas des potiches, c'est le moins qu'on puisse dire. Sans compter que la Kaguya envoie du bois
Spoil:
enfin plutôt des os, fichtre, ce moment où elle se sert des os des cadavres environnants, j'étais soufflée !
Hâte d'avoir des nouvelles du Hatake, peut-il vraiment être mort ? J'en doute un peu...


Tu dégommes des personnages sans états d'âme, tes héros ne s'en sortent pas avec une tunique déchirée, ça c'est bon, c'est la guerre la vraie ^^
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Ared Tekenshi
Genin


Inscrit le: 29 Juin 2010
Messages: 364
Localisation: Devant mon Ordi

MessagePosté le: Dim 26 Oct 2014, 3:35 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je rejoins mes deux compères de dessus, tu gère superbement bien cette guerre et les participants. Tu néglige aucun camp (manquerait plus qu'Iwa - voir même des samouraïs ou intervention 'un hôte - soit de la partie) et on reste bien en haleine dans ce "sentiment" de guerre.

Hmm... en parlant de participants, vu le dernier chapitre, je sent venir l'intervention de Kakuzu. Un mercenaire comme lui à toute les chances de tirer profit de cette guerre, surtout quand une Uzumaki maîtrise un pouvoir similaire à ses masques ^^

Ce plan anti-Ichibi sera t-elle l'occasion pour Sakumo de devenir le Croc-blanc ? On ne peut qu'espérer...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Takeda809
Civil


Inscrit le: 20 Oct 2014
Messages: 25

MessagePosté le: Dim 26 Oct 2014, 11:21 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Vous verrez. Disons que j'ai lu dans vos remarques des choses intéressantes.
Pour l'instant, je pense qu'il y aura deux grands arcs en parallèle. L'aventure d'Aiko et l'équipe Tarui. Après, le système de PoV me permet une grande liberté !
Je dois avouer que j'ai volontairement "allégé" la liste des personnes d'une poignée de noms pour vous arrêter dans vos hypothèses !
Quant à Iwa et Kiri, les villages ne sont pas oubliés.

Juste les Samurai ne sont pas prévus pour l'instant mais ce serait peut être fun d'en avoir. Disons que je sais ce qui va arriver dans 10 chapitres. Mais peut être que ça peut être intéressant de creuser ces idées.

Toutefois, les mercenaires seront de la partie ! Et avec Taka/Faucon (honnêtement, je francise ou je japonise son nom est la question que je me pose le plus souvent en écrivant...)

Les personnages féminins sont là pour contrebalancé la surreprésentation des personnages masculins dans le manga. Et c'est parce qu'elles sont jolies (ou parfois pas) qu'elles ne savent pas se battre. L'un des personnages les plus fort de cette fiction est une femme !

Tobirama est un des Kage les plus intéressants et l'un des plus puissant ce qui fait que vous entendrez souvent parler de ces exploits de loin. En effet, sa puissance rendrait la plupart des soucis de nos héros un peu trop factice.

Mes personnages ont tous une assurances vies en béton parce qu'ils pourraient très bien tomber sur un "os". (Pardon, je sors. )

En tout cas, merci beaucoup de commenter !

(Le chapitre sera posté sur ce post )

Chapitre 5 Requête !


Spoil:
Ses longs cheveux noirs étaient contre le sol alors qu'il s'inclinait. Même d'une branche inférieure, il restait un shinobi d'une des plus grandes familles de Konoha. Soren regardait le jeune homme. Il pouvait presque voir les tremblements provoqués par son extrême émotion.
Hiruo Hyuuga était incliné devant un Nara. Quelques décennies plus tôt, une coalition entre les Nara, les Akimichi et les Inoichi avaient combattu le clan Hyuuga et malgré les ressources de trois clans de tailles relativement importantes, ces derniers avaient presque gagné la guerre. Il avait fallu que les Uchiha dans leur alliance avec les Senju mettent à genoux Itagaki Hyuuga, le chef du clan pour que la guerre se finisse sur un traité de non agression. Soren avait passé de longues soirées à entendre son père raconter la fureur des combats qui avaient eu lieu.
Pourtant, le Hyuuga n'avait eu aucune honte ou du moins avait choisi de passer outre sa propre dignité pour faire cette requête. Et le coeur de Soren se brisait à devoir la refuser.

-Pitié Soren-Sama, disait le jeune homme sans toutefois lever la tête.

Le jeune shinobi demandait au stratège d'accomplir une mission en solitaire. L'objectif de la mission secourir Hatake Nagao. Soren leva sa main à sa petite barbe... Elle n'était pas aussi bien entretenue qu'il le voudrait... A vrai dire, ça faisait maintenant trois ans qu'il n'avait plus eu le temps de se raser. Depuis que Nidaime lui laisse le commandement de l'armée.

-Je suis désolé... Je ne peux pas.

Hiruo leva la tête et posa ses deux yeux blancs sur son supérieur. Il ajouta :

-Sauf votre respect, vous ne comprenez pas. C'est ma faute.

Soren ne comprenait pas. Il laissa le jeune homme développer sa pensée.

-Si je n'avais pas été touché au bras, alors j'aurais pu partir avec Nagao.

Le Nara secoua la tête :

-Gamin, la dernière fois que j'ai consulté mon bingo book*, Yubu Kaguya n'était pas connue pour faire des prisonniers. Et contre un adversaire de ce niveau, tu es chanceux d'être en vie. Tu n'es même pas le plus haut gradé qui était présent sur le pont ce soir là. Ciel, si même Taruï Uchiha n'a pas pu intervenir alors il n'y aucune honte à ne pas avoir pu agir.

Le Hyuuga secoua la tête :

-Nagao et moi, nous nous battons ensemble... Il a été mon mentor...

Soren lui fit un signe de se lever.
-Regarde petit, dit il en désignant la carte, là, c'est le pont que ton groupe défendait. Territoire de Konoha bien que contesté, c'est relativement sûr. Si tu avances trois kilomètres plus au nord, tu es derrière les lignes ennemies. Nos rapports font un état de la possibilité d'une venue du Raikage sur le terrain.

Hiruo :

-Seigneur Nara, Nagao Hatake a un fils, et je ferai tout pour ramener à Sakumo son père. Personne n'a ramené mon propre père quand Madara l'a assassiné lors de sa défection.*

Soren tourna la tête :

-Ta requête jeune homme est que j'autorise une mission suicide. Cela n'arrivera pas. Konoha manque d'homme. Nous cherchons des soutiens et des mercenaires pour nous préparer à soutenir une offensive majeure venant du Nord. Mais la vérité jeune homme est que si le seigneur Hokage s'expose autant sur le champs de bataille est que nous n'avons pas le choix. Le Pays du Tourbillon a envoyé des renforts mais parfois, je doute que ça soit assez.
Laisse moi t'expliquer ma situation. En tant qu'Hyuuga, ton byakugan fait de toi un élément précieux. Chaque fois que je t'expose, je prend le risque que ton oeil soit volé par l'ennemi. La dernière fois, ton chef de clan Fujio Hyuuga a menacé le seigneur Hokage de limiter la participation Hyuuga dans l'effort de guerre de peur de perdre des pupilles aux mains de l'ennemi.
Si les Hyuuga agissent ainsi combien de temps avant que les Uchiha prennent la même direction ? Je ne peux pas te risquer toi dans une mission de sauvetage même si tu es d'une "branche" inférieure.
En plus, de ce que j'ai lu du rapport de ton capitaine, tu as été blessé au bras. Tu es un expert du Taijutsu et à plus forte raison, un adepte de l'école de la Paume. Tu n'es pas à 100% de tes capacités. Hors de question que je t'y envoie seul.
Quant à déployer un groupe, c'est juste impossible. De un, quatre hommes n'auraient pas plus de chance de survie qu'un seul. De deux, je n'ai pas quatre hommes sous la main encore moins quatre ninjas de cette envergure. Enfin, je ne crois pas que Nagao Hatake soit en vie. Comme Shodaime le disait "parfois, on a simplement pas les bonnes cartes".
Je sais que tu trouves que c'est injuste mais en tant que ton supérieur, je t'interdit formellement de partir à la recherche de Nagao. Si nous faisons un jonin prisonnier, je te promet que si je peux, j'essayerai de l'échanger contre Nagao si tant est qu'il soit en vie...

Dans un vent de défiance, le jeune homme se leva et sortit. Un des gardes du corps du stratège fit un mouvement pour réprimander l'insolence mais le Nara fit un geste. Il comprenait que trop bien le jeune Shinobi. Mais ce dernier n'avait pas idée de la complexité et de la précarité de la situation de Konoha. Les négociations pour l'envoi de troupes de la part d'Iwa avait échoué. L'arrivé du clan Uzumaki ne pouvait que délayer l'inévitable. Konoha était entrain de perdre la guerre...
Comme tous les soirs depuis sa prise de poste, le stratège jeta un dernier regard perdu sur la carte. Il cherchait de ses deux yeux fatigués un objectif, une faille, une révélation sur le plan de l'ennemi. Le Pays du Feu ne pouvait pas tenir indéfiniment deux fronts à la fois. C'est pour ça que la mission confiée au clan Uzumaki était capitale. Et il s'était étonné qu'une seule soit envoyée. Puis, il repensa à Mito Uzumaki. Cette femme qui pouvait tenir le Kyuubi enchainé par la force de sa volonté. Il reprit un peu espoir...Mais la carte restait vide et la nuit restait noire.




Dernière édition par Takeda809 le Lun 27 Oct 2014, 12:25 am; édité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Optimus
Genin


Inscrit le: 08 Jan 2013
Messages: 401
Localisation: Quelque part dans la Bordure extérieure

MessagePosté le: Lun 27 Oct 2014, 12:02 am    Sujet du message: Répondre en citant

Je ne vais pas y aller par quatre chemins : ton histoire me donne vraiment envie de lire la suite car tu l'écris d'une manière différente de ce que l'on peut voir d'habitude et en plus tu as décidé de prendre une époque intéressante (comme les autres personnes avant moi l'ont dit) mais ton français est horrible et je me suis arrêté avant la fin du 1er chapitre.

Il y a des moments où je ne comprend plus à qui tu fais référence en disant "il", ce n'est qu'un exemple parmi d'autre.

Conclusion : je te félicite de ton histoire et du fait de réussir à écrire une fiction intéressante mais améliore ton français à tout prix !!!!

_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Takeda809
Civil


Inscrit le: 20 Oct 2014
Messages: 25

MessagePosté le: Lun 27 Oct 2014, 12:28 am    Sujet du message: Répondre en citant

Je suis désolé pour mes fautes et à vrai dire, il manque une relecture. Mais pour le confort de tes yeux Optimus, je fais le serment de corriger la totalité de mes chapitres (avant la fin de la semaine prochaine...) !

Edition :

-J'ai corrigé les fautes d'accords un peu dégueulasse et c'est vrai que le style est plutôt aride. Je ferais un effort.
Après, je vous pose une question, est ce que vous voulez que je modifie les textes précédents ou bien au contraire que je publie la suite en priorité ?
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Isumi
En cierto modo
En cierto modo


Inscrit le: 21 Nov 2008
Messages: 4041
Localisation: Mukuchi na yousei wa soko ni iru

MessagePosté le: Lun 27 Oct 2014, 2:13 am    Sujet du message: Répondre en citant

Je pense que tu es libre.

C'est bien si tu corriges ceci dit, mais fait comme tu sens pour la suite.

Optimus, voyoooons, c'est quoi ce ton professoral et les quatre (4 !) points d'exclamation qui tâchent à la fin de ton "annotation" ? Et cette psycho rigidité ? Heureusement que tu ne fais pas mon métier, tu les tuerais les mecs ! Laughing
Ne peux-tu aussi tout simplement te laisser immerger dans l'histoire avant de dire aux gens qu'ils écrivent un français horrible ? Si tu veux, je te montre la différence avec d'autres textes.

De plus, franchement, "il" on comprend qui c'est, je note que tu avais déjà des soucis avec ce genre de flemmardise de lecteur sur d'autres fics, mais les auteurs ne peuvent faire que profil bas. Je me permets de te le dire, moi, par contre : Keep calm and enjoy the story ^^
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Optimus
Genin


Inscrit le: 08 Jan 2013
Messages: 401
Localisation: Quelque part dans la Bordure extérieure

MessagePosté le: Lun 27 Oct 2014, 12:23 pm    Sujet du message: Répondre en citant

J'avoue que je me suis laissé un peu emporter pour le coup (j'étais énervé par autre chose), je te présente mes excuses Takeda809.

Effectivement Isumi tu as raison mes points d'exclamations font tâches et j'y suis allé un peu fort car finalement le français n'est pas si "horrible" (selon mes termes). Concernant le "il", on devine à qui cela fait référence mais seulement à la fin de la phrase et cela me fait bizarre, mais c'est peut être fait exprès.

Bien sûr comme je l'ai dit, surtout ne t'arrête pas car ton histoire est prometteuse et j'ai envie de lire la suite. Si tu le souhaites, je peux te donner un coup de main concernant la relecture et le repérage des fautes. Je te le propose car je l'ai déjà proposé à d'autres personnes, dont Mat que j'aide depuis quelques temps pour l'aider à améliorer sa fiction.

Sur ce, je te souhaite une bonne journée et te présente de nouveau mes excuses, ton français n'est pas horrible, j'ai vu bien pire rassure toi.

_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Takeda809
Civil


Inscrit le: 20 Oct 2014
Messages: 25

MessagePosté le: Mar 28 Oct 2014, 12:50 am    Sujet du message: Répondre en citant

En fait à vrai dire, pour te répondre Optimus, ma vie va bien. J'ai une copine, mes études vont bien et je suis rassuré par rapport à mon avenir. Quand je viens sur ce site, et que je poste une histoire, je le fais pour partager ma passion avec les autres.
Mais j'ai aussi des journées de merde. Et je suis pas l'homme le plus sympathique de la planète. Donc, en tant que ton frère être humain, je te dis que je me passe de tes excuses ! Pas besoin ! Il n'y a aucun problème. Quand on partage un texte, on a soit des retours positifs, soit des retours négatifs. A vrai dire, ta remarque m'a donné l'occasion de relire mes textes et de voir ce qui n'allait pas.
"Horrible" est le mot qui m'est moi même venu à l'esprit.

Après, le fait est que moi, je prend tes remarques comme elles le sont. Mais ton message aurait peut être pu blesser un autre (un peu hein).

Et un autre truc, étant donné que nous sommes dans un pays libre, personne ne vous force à lire ma Fic (ou alors prévenez moi par MP) donc si vous ne voulez pas perdre de temps ! Il y a beaucoup de textes vraiment mieux construits/rédigés dans cette même section.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Optimus
Genin


Inscrit le: 08 Jan 2013
Messages: 401
Localisation: Quelque part dans la Bordure extérieure

MessagePosté le: Mer 29 Oct 2014, 2:56 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Bref, veux tu un coup de main pour la relecture de ta fiction ?

_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Takeda809
Civil


Inscrit le: 20 Oct 2014
Messages: 25

MessagePosté le: Mer 29 Oct 2014, 5:51 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Bref, non.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Takeda809
Civil


Inscrit le: 20 Oct 2014
Messages: 25

MessagePosté le: Dim 02 Nov 2014, 3:32 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Chapitre 6 Hiruo du Clan des Hyuuga



Spoil:

-Arrête.

Tarui Uchiha avait prononcé ses mots calmement mais son ton indiquait clairement qu'il s'agissait d'un ordre.
Hiruo stoppa net sa course.

-Qu'est ce que tu crois faire ici ? poursuivit l'Uchiha.

Ils étaient maintenant tous les deux à trois kilomètres du Fort. Concentrant tout leurs efforts sur la détection des ennemis hors du village, les sentinelles ne surveillaient pas les mouvements à l'intérieur même du fort et assumant que le Hyuuga était en mission, ils ne s'étaient pas dérangés à l'arrêter.

-Tarui-Sama...

Prononçant le mot comme une excuse, le jeune ninja jeta un regard au sol.

-Répond à ma question jeune homme.

Sur ces mots, le capitaine avança vers son subordonné mais il s'arrêta à trois mètres de lui.
Hiruo soupira et se mit à malaxer son chakra.
Toute sa vie, il avait appartenu à une élite de Shinobi capable de prouesse incroyable. Toute l'histoire de son clan était composé de brillants combattants et des conquêtes qu'ils avaient pu accomplir et même si il appartenait à une branche cadette, il avait toute sa vie aspirait à être célébré comme un de ces grands héros du passé. Et au côté de Nagao, il s'était forgé une réputation solide. Nagao Hatake avait fait de lui l'homme qu'il était. Il se souviendrait toute sa vie de la façon dont il l'avait rencontré.
C'était bien avant qu'il intègre la section de Tarui. Il était alors un simple Chunin. Blessé et acculé par son adversaire, il se préparait à mourir lorsqu'un sabre blanc transperça le coeur de son adversaire.
Nagao lui avait sauvé la vie. Et bien qu'ils ne soient vraiment rencontré des mois plus tard, Hiruo n'avait pas oublié ce jour là.
Et même si il devait renoncer à ces rêves et se retrouver détesté par le village, il n'arrêterait pas.
Même si cela devait dire combattre son propre officier.
Sentant l'accumulation de Chakra, l'Uchiha activa ses propres pupilles.

-Hiruo, nos niveaux ne sont pas comparables, si tu venais à me combattre, je te tuerais probablement sans aucun problème.

Hiruo secoua la tête :

-Je ne veux pas me battre contre vous, mais je n'hésiterai pas si vous me
bloquez la route.

A sa surprise son officier esquissa un sourire:

-Tu es plutôt déterminé, fils, mais c'est le moment ou tu t'expliques...
Sachant qu'il ne s'en sortirait pas par le combat,le jeune Shinobi relâcha son chakra et lança à son chef :

-Je pars à la recherche de mon ami. Je sais que vous désapprouvez ma décision. Je sais que mes chances de revenir sont faibles. Mais je refuse d'attendre que Kumo exécute mon ami. Konoha peut se passer d'un Shinobi de mon niveau mais les gens comme Nagao seront essentiels à notre victoire. Alors je vous en supplie, laissez moi partir à sa recherche !

Alors dégainant un Kunai, il le plaça contre son coeur et il déclara :

-Si vous ne souhaitez pas accéder ma requête, alors je devrais renoncer à une promesse sacrée. Et pour conserver mon honneur en tant que Shinobi, je choisirai le suicide.

Soudain, son supérieur désactiva ses sharingans :

-Je vois que je ne pourrais pas changer ta décision. Et je refuse de me battre contre toi. Mais sache que je ne pourrais rien pour toi. Ce fut un honneur de me battre à tes cotés. Le clan Uchiha respecte l'honneur des Shinobi avant les ordres du village. Bonne chance..

Hiruo se retourna et accéléra sa course. Après tout, il avait une mission..
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Boruto
Aspirant genin


Inscrit le: 03 Juin 2013
Messages: 197
Localisation: ici et ailleurs

MessagePosté le: Lun 03 Nov 2014, 9:18 pm    Sujet du message: Répondre en citant

J'aime bien tes chapitres! Le dernier était court mais je l'es encore plus apprécié!

En fait, j'ai du mal à m'imaginer le décor même si c'est écrit! Laughing
Mais ton dernier chapitre était court et précis!
A la prochaine! Wink

_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Takeda809
Civil


Inscrit le: 20 Oct 2014
Messages: 25

MessagePosté le: Lun 03 Nov 2014, 10:33 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Le décor est assez typique du pays de feu. En gros, tout se passe dans cette espèce de grosse forêt.
Quant à Fort Brise Nuage, il faut l'imaginer comme quelque chose d'assez "austère". C'est un campement militaire avec des tentes et des fortifications.
Si tu veux une idée plus précise de ce que j'avais en tête, je te conseille de prendre le tome 32 de Naruto avec la maison que construit Yamato.
La tour centrale est dans le même style architecturale de même pour les casernes !

Le prochain chapitre sera plus long !
Le truc, c'est que j'ai coupé un flashback.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum - Fanfics Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page 1, 2  Suivante
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum