Index du Forum
ActualitésNaruto FAQ Rechercher Liste des Membres Groupes d'utilisateurs Arcade Chan IRC
Profil Se connecter pour vérifier ses messages privés Connexion Boîte à flood CarteCarte
S'enregistrer

. Pandora Opéra, dans l'ombre de Naruto

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum - Fanfics
Voir le sujet précédent - Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Pandora Opéra
Civil


Inscrit le: 23 Mai 2013
Messages: 6
Localisation: Au village de Suna

MessagePosté le: Jeu 23 Mai 2013, 10:18 am    Sujet du message: Pandora Opéra, dans l'ombre de Naruto Répondre en citant

Bonjour a tous. Voici le big résumer de toute ma fiction. C'est tout ce qui va se passer....bien sur, il peut y avoir des changements selon les idées qui me vienne mais dans l’ensemble, je respecterais ce big résumer.....Bonne lecture avec le petit premier chapitre pour vous mettre en appétit.

Le destin de Pandora sera-t-il aussi sombre que ce qu'elle abrite au plus profond de son cœur ?

Dans l'ombre du ninja blond qui rêve de devenir Hokage, une autre histoire de déroule.....faite de blessures, de courage, d'incertitude, d'amitié, de bagarre amicale et surtout de sentiment.....le cœur de jeune fille qui bat pour celui qui a eu la pire des enfances.....Gaara No Sabaku est devenu Kazekage de Suna et protège son village au péril de sa vie, mais derrière l'homme froid, distant et colérique ce cache un espion curieux qui va régulièrement espionner celle qui lui confectionne des petits sablés avec tout son amour.

Cette jeune fille s'appelle Pandora Opéra, fille du boulanger et de la pâtissière de Suna. Leur boutique se trouve en plein cœur de Suna et s'appelle "Au chou...à la crème". Spécialité " les petits sablés".
La famille opéra est très connue dans le village et très apprécier. Leur pâtisserie fait l'objet de plusieurs concours à travers tous les pays ninja. Nosykaa et Ginto sont fières de leur seule fille qui confectionne des petits sablés à la perfection.
Pandora adore aussi faire des contorsions, car ça rend malade l'un de ses amis. Pandora maitrise la pourriture, un justu assez rare.
Au moins une fois par semaine, Pandora fait une petite boite spéciale de petit sablé pour l'élu de son coeur, le kazekage, mais des fois, Pandora se dit qu'une simple fille de boulanger ne peut attirer le regard d'un homme aussi puissant que le kazekage, protecteur de son village.

Pourtant malgré cette réflexion, elle dépose sa boite de petits sablés en forme de cœur devant la maison de Gaara ou remet la boite à deux ninjas de garde pour qu'ils les donnent au kazekage, mais ses malfrats ne les donnent jamais à Gaara. Ils les mangèrent eux même. Ce petit manège dura quelque temps avant qu'un jour, Gaara ne découvre tout. Le kazekage les prie la main dans le sac et ni une ni deux, il les tua de sang-froid, car il était fou furieux. Ses deux ninjas le dégoutaient. En voyant les petits sablés renverser, joncher le sol, briser en deux et pour la plupart recouverts de sang, Gaara eut un sentiment encore inconnue pour lui. Il eut mal, car Pandora s’était donné tant de mal pour les confectionner.
En les regardant un par un, Gaara remarque un petit sablé pas briser et pas recouvert de sang. Il s’accroupit pour le prendre entre ses doigts afin de le sentir avant de croquer dedans. Gaara ressenti une explosion de saveur ainsi qu'une explosion d'amour. Ses deux explosions firent battre le cœur de Gaara légèrement plus fort.
Le kazekage mit fin à se battement en broyant l'autre morceau du petit sablé. Gaara ne put s'empêcher de penser que si dans ce seul petit sablé, il y avait cette dose d'amour, alors que devait être la quantité d'amour en Pandora. Son amour serait infini. Gaara ne voulut pas croire a cet amour démesuré, mais pourtant, quand il l'espionna, il ne pouvait s'empêcher de la dévorer des yeux malgré lui. Pourtant des fois, Pandora lui fit légèrement peur, car elle se bagarra avec l'un de ses meilleurs amis venus du froid, Materu Koneko surnommé "Neko Boy".

Pandora adora s'amuser comme une enfant avec lui et Materu le lui rendait bien. Tous les deux étaient toujours en compagnie de leur familier. Pandora avait son renard d'amour Punky, qui a un passer assez trouble et secret ainsi que des particularités hors du commun du a ses secrets. Michihamaru était le petit chat tacheter de Materu. Cette petite boule de poil était bien ordinaire, comparer à Punky qui était un ninja aspirant dans l'équipe de sa maitresse.
Comment es possible? Tout simplement, car Punky a était génétiquement modifié. Ce renard a était le cobaye de l'organisation "Darkness Wild" qui a pour but de recrée un Kyubbi. Avant de rencontrer Pandora, Punky s'appelait Deki et ce ne fut que par miracle qu'il a réussi à s'enfuir de ce laboratoire de recherche. Pandora et son coéquipier et aussi meilleur ami masculin Ulos, le fils du forgeron l'on recueilli quand il avait tout juste un an et eux, ils avaient 9 ans.

Trois années ont passé depuis cet énervement. Pandora, Ulos et Punky sont devenu des aspirants ninjas tout comme Materu et son équipe. De plus, le tournoi alla bientôt débuter, mais une menace les getters. Les trois membres restants de l'organisation cherchaient sans relâche leur cobaye afin d'attendre leur objectif. Ils cherchèrent sa maitresse, car ils en avaient entendu parler. De plus encore, ils n'étaient pas les seuls à en vouloir à Pandora qui sous son corps frêle cacher des secrets. En effet, cette jeune fille abrite un démon et un ange, enfin si l'on peut dire. Le démon n'est pas sous une forme animale, mais c'est un vrai démon a corne et a ailles de chauve-souris. Celui-ci ce manifeste quand Pandora est très en colère. Son coter ange ne se réveille pas et Pandora ne comprend pas pourquoi. Aussi quand son démon se réveille, Pandora n'a aucun contrôle sur lui et ce démon et sanguinaire et dévastateur. Le seul moyen de l'arrêter est de la battre, de l'enfermer pour qu'elle redevienne normale ou l'embrasser d'un amour sincère, mais cette solution n'a encore jamais était utilisé.

Pandora est malheureusement l'union de deux familles et elle n'aurait jamais dû voir le jour. Son père un démon et sa mère un ange. Pandora est un ange déchu et découvrira plus tard que seul Nosykaa est de son sang. Ginto est son beau-père. Peu de gens savent pour cette histoire, mais deux personnes convoitent le démon et l'ange en elle, car cela serait une arme redoutable.

Qui sont-ils? L'un de ses convoiteurs de cette puissance et Kabuto. Avant quand il était au service d'Orochimaru, il devait se fournir en cadavres et il en maquant souvent alors il entendit parler d'une "ferme aux cadavres" dans le désert de Suna. Quand Kabuto s'y rendit pour la première fois, il fut surpris de découvrir une jeune femme gothique qui faisait exploser le ventre des morts grâce à la chaleur du soleil. Elle faisait cela pour récolter des données scientifiques et cette jeune fille n'était autre que Pandora qui avait mis une perruque brune avec des lunettes, car elle trouva que ça faisait mieux.
À fil des visites pour prendre des jeunes cadavres contre d'autres cadavres plus gros et plus vieux, Kabuto commença à en tomber amoureux ce qui fut très bizarre pour lui et voulu l'oublier, mais il n'y arriva pas.
Quelques années passèrent avant qu'un drame ne se produise. Durant l'année de ses 15 ans, Pandora perdit ce qu'elle avait de plus précieux, son renard d'amour Punky venait de mourir après le concert qu'ils avaient donné, car oui, ils avaient fondé un groupe de pop-rock baptisé " les petits sablés de Suna. Punky avait eu des enfants comme Punky junior ou son dernier bandit. Pandora les trouva adorables, mais ce n'était que ses enfants.

Cette tragédie fit tomber Pandora dans une grande tristesse et elle ne voulait voir personne, même pas Gaara qui lui avait offert son premier vrai bisou d'amour. Kabuto sut que c'était sa chance et le soir même, il alla la voir dans sa chambre et lui promit de ressusciter son renard d'amour si Pandora le suivait. Notre jeune fille ne put pas refuser et
Parti avec Kabuto qui s'était joué d'elle. Son but était de la manipuler pour avoir son démon sous son emprise, mais disons que tout n'alla pas se passer comme prévu.
Itachi commença à avoir des sentiments pour Pandora et Pain trouva qu'elle ressembla a Konan ce qui lui fit avoir de l'affection pour elle. Itachi et Pain protégèrent Pandora de l'affection trop grande de Kabuto qui se changea peu à peu en haine. Kabuto et l'akatsuki la gardèrent quelques mois avec eux en sachant que des ninjas étaient à sa recherche. Ulos et Materu furent les premiers à la rechercher avant d'être rejoints par Gaara et par Naruto qui donna juste un coup de main. Juste après ses 16 ans, Kabuto et Gaara se livrèrent un combat sans merci. Gaara fut aidé, mais le démon en Pandora fut aux ordres de Kabuto et elle les attaqua tous autant qu'ils sont.
Face à une telle situation, rien ne pouvait calmer cette tornade de colère sauf un baiser sincère de celui qu'elle aime depuis toujours. Gaara avait entendu des choses qui ne pouvait pardonner a Pandora mais là, il ne s'agissait plus de réfléchir, mais d'agir. Grâce a une stratégie digne de Shikamaru, Gaara put bondir dans les airs, attraper Pandora par les épaules, la regarder dans les yeux avant de descendre en piquer la tête la première, il lui dit " je t'aime " avant de l'embrasser. Avait-il dit ça pour la calmer ou était-ce sincère? À vrai dire, on n'avait tous des doutes. Kabuto du s'enfuir en abandonnant son arme qu'il avait utilisée comme bouclier humain.
Gaara, Ulos, Materu et Naruto crurent la perdre, car elle ne respirait plus, mais après un autre bisou du prince charmant, la belle se réveilla avec un sacré mal de crâne. Pandora de l’aller a l'hôpital une semaine avant de reprendre une vie normale. Le jour de sa sortie, Gaara lui offrit le plus beau des cadeaux, son corps. Pandora crut rêver, mais ils le firent bien en plein milieu du désert dans un sable brulant.

Après ce moment de pur plaisir, Gaara du la laisser, car il ne voulait pas perdre sa place de Kazekage. Pandora était plus qu'au paradis à ce moment-là et elle dormit une petite heure pour s'en remettre. À son réveil, elle découvrit une rose bleue sur une plume de phoenix rouge. Pandora comprit que c'était un message de l'organisation " la rose du Phoenix" et que si elle voulait devenir la petite amie ou la femme du Kazekage, elle devait devenir plus forte mentalement et ne pas être un poids mort pour lui. Pandora répondit au message grâce a une colombe et le chef de l'organisation demanda à sa meilleure d'aller me chercher et cette espionne ne fut autre que ma sensei, Kina Ikaria et il y avait un espion dans presque chaque équipe de ninja aspirant de l'époque de Pandora comme Nevika Bianca de l'équipe de Materu, Kora Fuma de l'équipe de l'herbe, Malina Kili de l'équipe du son ou encore Steno Akoso de l'équipe de la terre.

Tous espionnaient Pandora depuis qu'elle était devenue aspirante ninja avec eux. Ils informèrent leur chef de l'évolution de son démon. Zoriko-sama fut le chef de ce clan et il convoita non le démon de Pandora mais l'ange qui voulait transformer en ange noir à quatre ailles afin de régnier en maitre sur les pays et aussi pour se venger de l'akatsuki qui l'avait banni. Zoriko avait tout planifié depuis 16 ans. Pandora devait enfreindre les 10 commandements et violer tous les péchés et en dernier celui de la chair.
Il ne manqua plus qu'une étape pour que l'ange se réveille et devienne aussi sombre que les ténèbres, Zoriko devait transformer l'amour qu'a Pandora pour Gaara en haine ce qui n'alla pas être facile. De plus, Pandora ne devait rien dire sur le fait qu'elle regagna l'organisation. Elle laissa juste un mot dans sa chambre à l'attention d'Ulos, de Materu et de Gaara. Zoriko avait bâti son propre village baptisé "Aurora, le pays de l'aube" qui se trouva au nord-est de Kiri.
Pandora y resta quasiment un an avant que Gaara, Ulos et les autres retrouvent sa trace. Zoriko avait réussi son pari et le combat venu, il utilisa l'ange noir a quatre ailles qui fut a ses ordres. Ce combat fut plus rude et il ne pouvait probablement pas se finir en un simple bisou pourtant l'amour entre Gaara et Pandora était vraiment le plus puissant.

Évincé, Zokiro-Sama dut fuir seul et en quatrième vitesse. Plus tard après ce combat, Zoriko et les membres de "Darkness Wild" se rencontrèrent et s'allièrent pour ressusciter Punky afin d'en faire un nouveau Kyubbi et ils y arrivèrent à l'aube des 18 ans de Pandora. Le démon Punky dévasta des villages entiers avant de s'attaquer au village de Suna. C’était le début d'une grande guerre ralliant tous les Kazekage des différents pays, mais face a une telle puissance, une seule solution étaient envisageable, sceller le démon Punky dans le corps d'un nouveau-née, en l'occurrence dans le corps d'une petite fille. Pandora, cette fois si en ange blanc a quatre ailles devait rallier sa puissance aux kazekage pour sceller ce démon, mais c'était son bébé d'amour et elle ne pouvait le sceller dans ce bébé, car c'était son renard d'amour. Face à ce dilément, une solution s'imposa à Pandora, scellé Punky en elle. Pandora y risqua peut-être sa vie, mais c'était son renard.
Pandora alla le faire, mais au dernier moment, en pensant à Gaara et à leur moment d'intimité, elle demanda à Punky de lui pardonner et Pandora allia son puissant pour le sceller dans le corps de la jeune enfant. Ce fut un coup si rude pour Pandora, c'est comme si elle revivait la tragédie de la mort de son précieux renard d'amour que Pandora en tomba dans le coma, un coma très profond dont tout le monde dit qu'elle ne se réveillera jamais. Tous avaient faux, Pandora se réveilla après plus de trois moins de coma. Elle du fait de la rééducation, car elle avait eu les jambes, les bras et les cotes briser.

Quelque temps plus tard, vers ses 20 ans, le rêve de Pandora se réalisa, car elle alla devenir Madame No Sabaku. Puis après et elle donna a Gaara ses deux premiers enfants, Ilana et Konoha les jumeaux quelques 8 mois après leur mariage.

Voila le big résumer de l'histoire de Pandora. J'espère que certain d'entre vous on étaient toucher par cette histoire et qu'elle est digne d''être dans le monde magnifique de Naruto.

Merci de me donner vos avis positif ou négatif. Plus de positif, ça serait bien.

Chat-lu...miaou!

_________________
Je suis Pandora Opéra, futur femme du kazekage.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Drielack
Aspirant genin


Inscrit le: 03 Sep 2012
Messages: 254

MessagePosté le: Jeu 23 Mai 2013, 8:55 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je ne sais pas trop en penser...

j'ai l'impression que ton personnage de pandora est une Mary Sue, mais peut être que je me trompe.

J'ai un peu de mal avec la forme de rédaction qui ressemble trop à un résumé.

Et puis je sais pas les noms ne collent pas trop à l'univers de Naruto, cela surprend un peu aussi.

Mais ce n'est que mon opinion et mon ressenti, je sais la difficulté de se lancer dans une fic, alors courage pour la suite.

_________________



"Drielack Legend", le manga
http://forum.captainaruto.com/viewtopic.php?t=30906

Ma fic humour/romance
Les jeunes et les agités de Konoha
http://forum.captainaruto.com/viewtopic.php?t=29899
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Ared Tekenshi
Genin


Inscrit le: 29 Juin 2010
Messages: 364
Localisation: Devant mon Ordi

MessagePosté le: Ven 24 Mai 2013, 11:31 am    Sujet du message: Répondre en citant

L'intrigue en soi est pas mal, en particulier la relation entre Pandora et Gaara (j'ai adoré).

Cependant, même si ce n'est que fiction, je trouve qu'il y a quelques détails qui m'ont surpris :

- Gaara qui tue des gardes juste parce qu'ils ont bouffé à l’œil. Ok c'était un sanguinaire mais il s'est promis de ne plus faire de mal à ses villageois et faire des efforts pour devenir Kazekage. Un enfermement ou des travaux forcés aurait été suffisant pour moi.

- Pandora qui déclencha des sentiments émotionnels chez Kabuto, Pain et Itachi ! Sans doute des pouvoirs cachés mais déclencher de telles réactions chez ces personnages-là c'est quand même un peu fort ^^


Mais sinon ça a du potentiel, c'est assez sympa est osé de mélanger "l'univers des anges" avec celui de Naruto. Dommage d'avoir dévoilé une bonne partie de l'intrigue, car sur quoi on va tenir en haleine maintenant ^^

Bon courage pour ton projet et bienvenue sur CN Wink
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Pandora Opéra
Civil


Inscrit le: 23 Mai 2013
Messages: 6
Localisation: Au village de Suna

MessagePosté le: Ven 24 Mai 2013, 12:42 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Drielack a écrit:
Je ne sais pas trop en penser...

j'ai l'impression que ton personnage de pandora est une Mary Sue, mais peut être que je me trompe.

J'ai un peu de mal avec la forme de rédaction qui ressemble trop à un résumé.

Et puis je sais pas les noms ne collent pas trop à l'univers de Naruto, cela surprend un peu aussi.

Mais ce n'est que mon opinion et mon ressenti, je sais la difficulté de se lancer dans une fic, alors courage pour la suite.


Merci pour ton avis....Pandora n'est pas a proprement parler une Mary Sue, c'est juste qu'elle ne veut pas faire souffrir les garçons qui l'aime malgré elle.

Pour le style de la rédaction, c'est le méga résumer de tout ce qui va se passer....et pour les noms, j'ai envie de mélanger des nom grec avec des noms japonais car j'aime les prénoms de ses deux pays. Je pense que c'est original.

Sur un autre forum, j'ai déjà publier 40 chapitres de ma fiction + un H.S. la j'en ai commencer un autre de H.S. J'ai déjà plus de 24 090 vues, 101 pages de commentaires et j'ai publier le 4 février. Je suis devenu la référence pour les scènes romantique, sentimentales.
Je ne peux te donner le nom du site car je l'ai mis son ma présentation mais un modo a trouver que ça fessait de la pub donc je ne siterai pas le site en question par respect pour ce fofo.

Je vais mettre le premier chapitre en ligne qui est un peu court mais c'est une misse en bouche pour la suite.

Je suis curieuse de voir ton commentaire sur mon premier chapitre...


Ared Tekenshi a écrit:
L'intrigue en soi est pas mal, en particulier la relation entre Pandora et Gaara (j'ai adoré).

Cependant, même si ce n'est que fiction, je trouve qu'il y a quelques détails qui m'ont surpris :

- Gaara qui tue des gardes juste parce qu'ils ont bouffé à l’œil. Ok c'était un sanguinaire mais il s'est promis de ne plus faire de mal à ses villageois et faire des efforts pour devenir Kazekage. Un enfermement ou des travaux forcés aurait été suffisant pour moi.

- Pandora qui déclencha des sentiments émotionnels chez Kabuto, Pain et Itachi ! Sans doute des pouvoirs cachés mais déclencher de telles réactions chez ces personnages-là c'est quand même un peu fort ^^


Mais sinon ça a du potentiel, c'est assez sympa est osé de mélanger "l'univers des anges" avec celui de Naruto. Dommage d'avoir dévoilé une bonne partie de l'intrigue, car sur quoi on va tenir en haleine maintenant ^^

Bon courage pour ton projet et bienvenue sur CN Wink


Merci pour ton commentaire....la relation Pandora Gaara est assez complexe car c'est le Kazekage et elle, ce n'est qu'une la fille de la boulangère. J'adore ses histoires de romance.

Pour la tuerie de ses gardes, disons que Gaara sait laisser emporter et que Shukaku y a mit son grain de sel. Ce n'est pas une histoire de bouffé a l’œil, c'est une histoire qu'elle sait donner du mal pour ses petits sablés destiner a Gaara et ses deux gorilles, les mange a sa place. Il se passe des choses entre ses deux la mais disons que leur amour garde ses distances....tu comprendra mieux quand tu auras lui quelques chapitres.

Pour la réaction des perso, Kabuto la connut en gothique Pandora. C'est encore toute une histoire et pour Pain, disons qu'il voit Konan en elle et pour Itachi, il la trouve plus que jolie....si tu vois ce que je veux dire.

Tu n'as rien dévoiler du tout car qui te que c'est un vrai ange? C'est peut-être une métaphore.

Merci pour tes encouragement....je vais attendre un commentaire de plus pour publier....j'espère que tu deviendra l'un de mes nombreux fan.


Mat : Afficher deux messages à la suite est interdit (cf. les règles du forum). La fonction "éditer" te permet d'éviter cela.

_________________
Je suis Pandora Opéra, futur femme du kazekage.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Drielack
Aspirant genin


Inscrit le: 03 Sep 2012
Messages: 254

MessagePosté le: Ven 24 Mai 2013, 5:48 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je penses que je me suis un peu mal exprimé en ce qui concerne le coté Mary Sue.

Ce que je voulais dire c'est que le personnage est un peu "too much", pouvoir, relation avec les personnages et devenir. Je trouve qu'elle combine trop de chose, c'est trop parfait, trop Mary Sue...

Relation avec Gaara, issue d'ange et démon, Jinchuriki etc...Je sais pas, ça me parait trop, mais peut être que si c'est bien amené pourquoi pas ( mais ça sent quant même le grosbillisme).

Pour le choix du monde grecque dans tes noms, ça ne me gêne pas du tout. Je serais bien mal placé pour critiquer un mélange d'univers. L'ayant pratiqué je sais que c'est original et que cela peut plaire, néanmoins le mélange d'univers pour ma part n'est appréciable que si on l'explique (mais encore une fois ce n'est que mon point de vue).

C'est a mon avis trop centré sur ce personnage qui est au final méga-puissant...a qui il arrive trop de chose...

Too much, too much...pour moi

Edit: En plus arrête moi si je me trompes, mais en vieux routard des fanfics que je suis et en relisant ton résumé, il me semble que tu tombes dans un des travers de certains fanficteurs.

Ne t'incarnes tu pas dans ce role en y jetant tes fantasmes sur le monde de Naruto. Cela me rappelle des fics sur Harry Potter, ou l'on voyait une jeune élève arrivée à Poudlard, elle était super puissante et Harry et/ou Drago tombaient follement amoureux d'elle.

Ce n'est pas mal en soit, mais disons que cela relève souvent trop du fantasme pour que l'histoire soit cohérente. Finissant par se résumer à une série de faits divers tournant toujours autour du personnage en question.

_________________



"Drielack Legend", le manga
http://forum.captainaruto.com/viewtopic.php?t=30906

Ma fic humour/romance
Les jeunes et les agités de Konoha
http://forum.captainaruto.com/viewtopic.php?t=29899


Dernière édition par Drielack le Sam 25 Mai 2013, 3:02 am; édité 3 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
aldebaran
Chuunin


Inscrit le: 23 Nov 2009
Messages: 561
Localisation: Maison du Taureau, Sanctuaire, quelque part en Grèce

MessagePosté le: Ven 24 Mai 2013, 7:15 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
Qui sont-ils? L'un de ses convoiteurs de cette puissance et Kabuto


J'avoue, je me suis arrêté là. Du coup je vais plutôt faire un commentaire sur la forme. Et désolé de le dire mais c'est très très difficile de te lire.

Déjà la non-concordance des temps et la syntaxe font faire relire parfois plusieurs fois la même phrase pour essayer d'en trouver le sens. L'orthographe et la grammaire en générale, même si ce n'est pas ce que j'ai lu de pire, pêchent également (rien que dans la phrase que j'ai cité on trouve un barbarisme et deux fautes d'orthographe). Ceci allié au fait que tu cherches parfois à utiliser un style assez recherché rendent la lecture assez pénible.

Je tenterai de relire à nouveau et de voir le fond plus tard.


Edit : Ok je n'avais pas compris que c'était le résumé d'une fic déjà existante. Bon après lecture, je doit bien dire ce qui doit être dit, le résumé de ton récit est totalement abscons ce qui n'augure rien de bon pour le dit-récit. C'est sirupeux ad nauseam et inconsistant... et effectivement le récit n'a pas l'air de respecter un tant soit peu le caractère des personnages originaux (les gardes de Gaara sans aucune loyauté pour leur kage, placés sans doute là par le plus incompétent des administrateurs, me gênent encore plus que le kazekage lui même bon pour l'internement psychiatrique pour avoir tuer de sang froid -sans que ça gêne qui que ce soit au village- les dit-gardes avant de "sentir-l'amour-contenu-dans-les-gâteau"). Bref, non ça ne me donne pas envie de lire le récit en lui-même.

Et au passage, je suis d'accord avec Drielack, la fille de rien détentrice d'un démon et qui fait tomber amoureux d'elle trois personnages à la psychologie torturée (en sus de Gaara), c'est un exemple type de Mary Sue, pouvant concurrencer aisément Bella Swan, ce qui n'est pas peu dire.


Dernière édition par aldebaran le Lun 27 Mai 2013, 9:43 am; édité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Pandora Opéra
Civil


Inscrit le: 23 Mai 2013
Messages: 6
Localisation: Au village de Suna

MessagePosté le: Sam 25 Mai 2013, 10:14 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Merci pour vos commentaires....j’accepte vos commentaires mais sachet que sur un autre site, j'ai plus de 24 390 vues et pas mal de fan.....j'ai publier le 4 février 2013 sur ce site. Je suis devenu la référence en scène sentimental et ma fiction et la deuxième meilleure de tout ce fofo.
Aussi, voila le petit chapitre 1 pour voir si vos doutes sont fonder.

Chapitre 1 : Amitié sincère

« Doton ! Activation du pentagramme de pourriture ! » s’écria Pandora les mains au sol et en position de femme-araignée, une contorsion que Pandora aime utiliser quand elle active son pentagramme.

Pandora combattit non loin de Suna en plein désert et à proximité d’une petite oasis. C’était son coin de réflexion et d’apaisement. Aussi autour d’eux, il y avait comme des roches qui ressembler à des arbres. C’était la forêt pétrifiée de Suna. Ça ressembla plus à des ruines romaines qu’à une forêt pétrifiée.
« Tu es fait comme un rat ! » ajouta-t-elle à son adversaire au centre de son pentagramme qui était son meilleur ami Materu, venant du froid.

« Oups, je crois que je me suis fait avoir ou alors…. » dit-il en gelant son pentagramme de pourriture avec ses pieds nus.

« C’est toi qui t’es encore fait avoir. »

En voyant son pentagramme geler, Pandora comprit qu’elle avait perdu cette partie.
« Je l’aurais jamais ce satané bandeau » soupira-t-elle en s’aplatissant comme une crêpe sur le sol.

Pandora est une jeune fille très gentille et incroyablement généreuse. Elle a les cheveux bleu azur comme le ciel, des yeux noisette et un sourire d’ange. Elle porte un corset violet ainsi qu’un short blanc au bord noir. Elle a sa pochette de kunai et de Shuriken qui repose sur sa hanche gauche. A ses jambes, elle a des bandages jaune et porte de sandales marron clair. De plus, elle avait juste un bracelter jaune autour de son poignet droit pour lui rappeler son houla hop d’enfant. La jeune fille se donna du mal pour perfectionner ses techniques de futon et de doton mais contre la glace et le froid, elle ne fessait pas le poids.
« Bien sûr que tu l’auras ton bandeau Pandora. Moi, je crois en toi et Michihamaru aussi. Pas vrai ma petite boule de poil ? » demanda Materu à son chat tacheter noir et or.

Michihamaru fit un signe de tête positif avant d’aller près de son maitre pour lui sauter sur l’épaule droite puis s’installer sur sa tête.
« Heureusement que tu es encore léger Michihamaru » lança-t-il a son chat avant de regarder à nouveau Pandora qui se remit normalement assise.

Materu Koneko est un jeune adolescent de 12 ans qui vient du pays de la neige. Sa famille élève des chats sauvages vivant dans le froid comme des lynx, des tigres blancs ou encore des léopards. Vivant dans ce pays glacé, Materu avait l’habitude de porter des vêtements chaud, mais ici à Suna, il avait troqué ses vêtements super chauds contre des vêtements plus légers.
Materu avait les cheveux courts bruns, porta une mèche sur son coter gauche et avait des pics en arrière de sa tête. Il avait les yeux verts qui pouvaient viré au bleu et même au blanc quand il est très en colère durant un combat. Niveau look, il resta sobre. Un tee-shirt noir tout troué où on pouvait voir son petit torse muscler qui commença à prendre forme. Il porta également un pantacourt marron foncé avec des rabats rouges, avec aussi une épaisse chaine sur le coter droit. Pour ce qui fit des chaussures, il porta également des sandales, mais couleur sable et a ses poignets, il y avait deux bracelets de cuir noir tresser finement.
« Ne fait pas cette tête d’enterrement Pandora, tu as encore jusqu’à après-demain pour l’avoir et aussi, ce n’est pas demain que tu passes le test ? »

-« Si, mais c’est cette peste de Temari qui me le fait passer. Elle est au courant pour mes sentiments envers son frère et ça ne l’enchante pas. En plus, j’ai cette crétine de rivale Mitsuri, elle je ne peux plus me la sentir. Et dire qu’on était comme des sœurs avant. »

« Ouaip c’est vrai que c’est un problème, mais ne te décourage pas Pandora, tu vas l’avoir ton bandeau comme j’ai eu le mien du pays de la neige. Au fait, pourquoi tu n’as pas utilisé ta pourriture aqueuse ? Il me semble que la dernière fois, tu m’avais battue avec cette technique non ? »

« La pourriture aqueuse ?! Non, mais ta perdue la tête, je pourrais te tuer avec cette technique et la dernière fois, je t’ai fait prisonnier dans ma cage de pourriture, ce n’est pas la même chose et aussi là, j’ai arrêté le combat avant qu’il ne soit trop tard pour tu sais quoi. »

« C’est vrai que j’aime pas trop me frotter à cette partie de toi, car à chaque fois, c’est Ulos qui me sort plus ou moins de la panade ou ton Punky chéri. D’ailleurs en parlant de lui, où il est passé ? Je ne l’ai pas vu de la matinée. »

« Figure toi que monsieur Punky me boude. »

« Et pourquoi ça ce te prit ? »

« Parce qu’hier, c’était le jour du bain et bien sûr, il déteste sa. Du coup, il me boude et actuellement, il doit être à la forge avec Ulos. »

« Tu m’étonnes qui n’aime pas ça, c’est un renard et les renards ne sente pas toujours la rose ou le lilas. À chaque fois que tu le laves, on dirait qu’il sait verser un flacon de parfum sur lui. Normal qu’il te fuit le jour du bain. »

« Peut-être, mais là, il put autant que mes cadavres ! »

« Que tes cadavres ? »

« Euh…je n’ai rien dit » répondit Pandora avec un grand sourire tout en pensant….

« Oh non la méga boulette ! Qu’est-ce qui ma prit de parler de cadavres ! Je suis sûre qu’il se pose un millier de questions voir un milliard ! Non, mais quelle nouille de ramen je suis. »

« J’espère que Pandora n’a pas parlé sérieusement de cadavres ou sinon, elle va commencer à me faire flipper, mais grave » pensa Materu qui ne crut pas vraiment à ce que venait de dire son amie.

A suivre...

P.S: J’exploite les sentiments des perso tout en restant dans leur personnalité....

_________________
Je suis Pandora Opéra, futur femme du kazekage.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Isumi
En cierto modo
En cierto modo


Inscrit le: 21 Nov 2008
Messages: 4041
Localisation: Mukuchi na yousei wa soko ni iru

MessagePosté le: Dim 26 Mai 2013, 10:42 am    Sujet du message: Répondre en citant

Salut à toi et bienvenue sur le forum.


Je n'étais pas vraiment convaincue par le résumé, je te l'avoue.
Le premier chapitre montre néanmoins des éléments plus "rassurants".
Après, il faut apprécier les teen fic, avec toutes les expressions qui l'accompagnent.
Pour les sentiments que tu prévois d'exploiter par la suite, ben, disons que je ne bois pas le thé en sachet. Désolée pour cette blague débile. On verra bien.
Je t'attends un peu au tournant concernant trois de mes perso masculins préférés dans ce registre là cependant Very Happy

Pourquoi tant de haine pour le familier de ton héroïne sinon ? Punky, m'enfin, c'est un nom qui fait série télé des années 80 ça ! Laughing
" Punky chéri ", OMG !


Bonne continuation et à bientôt !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Drielack
Aspirant genin


Inscrit le: 03 Sep 2012
Messages: 254

MessagePosté le: Dim 26 Mai 2013, 3:53 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Le 1er chapitre m'a fait voir quelques erreurs d’orthographe etc...mais passons Alderbaran l'a déjà dit.


par contre voila une chose que je trouve être une petite erreur de mon point de vue.

Citation:
Pandora est une jeune fille très gentille et incroyablement généreuse.


Un personnage doit être décrit physiquement pour que le lecteur le visualise, c'est inévitable. Par contre donner les caractères de moral, de comportement, ses qualités et ses défauts tel un CV, est à mon avis maladroit. Il est préférable de laisser les lecteurs s'en faire une idée en se basant sur ses actions et ses pensées (plutôt que leur assener une vérité de façon descriptive). En plus au vue de ce que tu annonces de ta fic et de sa richesse, tu as le temps de montrer ton héroïne comme gentille et généreuse, pas la peine de le dire.

Je ne veux pas paraitre pour un "méchant" qui ne fait que dégommer,, mais comme tu as demandé des critiques négatives ou positives, je te donnes les miennes sans méchanceté mais de ficteur à ficteur.

Citation:
Merci pour vos commentaires....j’accepte vos commentaires mais sachet que sur un autre site, j'ai plus de 24 390 vues et pas mal de fan.....j'ai publier le 4 février 2013 sur ce site. Je suis devenu la référence en scène sentimental et ma fiction et la deuxième meilleure de tout ce fofo.


J'avoue être perplexe...Tout d'abord félicitation pour ton succès. Mais je ne comprends pas trop l’intérêt de demander des avis/critique et après de faire valoir un "tableau de chasse" expliquant que finalement au vue d'un tel succès, nos critiques sont sans fondement. Je critique une œuvre sur son contenu et non sur sa popularité (ex: Ce n'est pas parce que Ironman III a fait bcp d'entrée que je le juges pas comme un navet scénaristique etc...)

Je ne sais pas...nous sommes tous ici des amateurs, je penses qu'il faut rester dans la modestie et que toutes critiques construites et argumentées est bonne à prendre (quelque soit son succès relatif d'ailleurs).

_________________



"Drielack Legend", le manga
http://forum.captainaruto.com/viewtopic.php?t=30906

Ma fic humour/romance
Les jeunes et les agités de Konoha
http://forum.captainaruto.com/viewtopic.php?t=29899
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
aldebaran
Chuunin


Inscrit le: 23 Nov 2009
Messages: 561
Localisation: Maison du Taureau, Sanctuaire, quelque part en Grèce

MessagePosté le: Lun 27 Mai 2013, 10:53 am    Sujet du message: Répondre en citant

Salut à toi, auteur référence de la fanfiction sentimentale...

Je viens de lire ton premier chapitre et il confirme plus ou moins tout le bien que j'avais pensé de ton résumé, même si comme le dit Isumi il est un poil mieux... Un poil seulement.

Sur le fond, c'est le début, au vu de ton résumé ça ne se gâtera que plus tard. Introduction classique par un combat et présentation des personnages : pas révolutionnaire, mais c'est une manière de faire plutôt indémodable, donc rien à dire là dessus.

Sur la structure narrative et la forme, c'est une autre paire de manche et si, visiblement, tu as fourni un minimum d'effort pour écrire, c'est très largement perfectible.

Encore une fois ta concordance des temps est épouvantable, l'exemple parfait de cela est le passage descriptif sur Materu : tu commences au présent puis sans que rien ne le justifie tu passes à l'imparfait, passage à l'imparfait dans lequel on trouve un troisième temps employé en dépit du bon sens : le passé simple. Celui-ci est employé, en principe, pour une action immédiate dans le passé et qui ne se prolonge pas. Quand tu l'utilises pour "son petit torse musclé qui commença à se développer", ça devrait sous entendre que le développement commence à l'instant de la description et que c'est visible... Ce qui est un non sens. Le reste du chapitre est bien sur à l'avenant de cet exemple.

Je n'entrerai pas dans les détails visiblement très surfaits de l'orthographe pour écrire un mot sur la structure narrative. Comme Drielack l'a déjà pointé, tu rends le lecteur beaucoup trop omniscient, sans lui laisser le plaisir de découvrir les choses et de se faire une opinion de celles-ci de lui même. Par exemple quand dans la première mention de l'adversaire de Pandora en tout début de paragraphe tu le qualifies de meilleur ami de Pandora, l'intérêt dramatique du combat s'écroule comme un soufflet : on sait que ce n'est qu'un combat amical sans envergure et que Pandora puisse perdre ou gagner, peu importe.

Tes dialogues sont atones et manquent de fait d'intensité. De plus montrer les pensées de plusieurs personnages dans un récit à la troisième personne est plus un code de bande-dessinée que littéraire. On en revient au problème du lecteur omniscient.


Bref pas convaincu du tout... Et tout comme Drielack je ne comprend pas ton but. Serai-ce simplement de nous inciter à venir sur l'autre site pour que l'on te fasse plus de vue ? L'écriture et la publication d'écrits est, par essence, une démarche profondément narcissique, mais pour se perfectionner il faut subir les critiques et avant tout être son plus féroce critique.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Pandora Opéra
Civil


Inscrit le: 23 Mai 2013
Messages: 6
Localisation: Au village de Suna

MessagePosté le: Mer 29 Mai 2013, 8:25 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je prend note de vos commentaires.....voila le chapitre deux.

Chapitre 2 : Le chat chasseur

Toujours dans leur petit coin loin de Suna, Materu ne voulut pas poser de question ou mettre mal à l’aise son amie donc il préféra rire comme un benêt pour montrer à Pandora qu’il crut a une blague de sa part.
« Ahahah !!! Toi, tu aurais des cadavres planqués ! Elle est bien bonne celle-là. »

Pandora fut amusé de voir son ami rire autant. Elle ut un petit rire aussi avant de lui dire….
« Tu vois qu’il n’y a pas que toi qui peux être drôle. Moi aussi j’ai talent caché de comique, hihihi. »

« J’avoue que tu m’as bien eue sur ce coup. Je ne m’y attendais pas du tout » répondit-il en essayant d’atténuer son rire.

« Normal que tu ne t’y attendais pas sinon tu n’aurais pas ri autant. »

« Ouaip. Bon, tu veux qu’on refasse un combat ou on rentre au village ? » demanda Materu.

« J’aurais bien envie qu’on aille se baigner à l’oasis, mais vu qu’on n’a pas nos maillots, c’est un peu cuit. »

« Oh toi, tu ne penses pas qu’à te baigner, hein foxy girl ? »

« Je ne vois pas de quoi tu veux parler Neko boy » dit-elle en fessant son innocente.

« Tu es sur de toi ? » demanda-t-il en se rapprochant d’elle de quelques pas.

« Oui, j’en suis sur » répondit-elle toute souriante.

Michihamaru comprit ce qui alla se passer donc il préféra descendre de la tête de son maitre pour s’éloigner de quelques mètres.
Quand Materu fut proche de Pandora, il se mit à genoux en face d’elle et croisa son regard afin de lui dire….
« Tu n’es pas contre si je commence avec des chatouilles ? »

« Ah non ! Ça, ce n’est pas du jeu ! Tu vas voir si c’est moi qui commence la bagarre, tu ne vas pas t’en relever, je te le garantis ! »

« Tu vois que j’avais raison. Ce baigner dans l’oasis n’était qu’un prétexte pour qu’on se chamaille dans l’eau comme tu adores. »

« Grillé » avoua Pandora en baissant la tête, les yeux rivés au sol.

« Je te connais par cœur Pandora. Tu n’as plus de secret pour moi comme moi, je n’ai plus de secret pour toi. »

« Oui j’avoue que je me suis faite avoir, mais ce n’est pas un crime de vouloir se bagarrer avec son meilleur ami du froid. »

« Non c’est pas un crime, c’est une marque d’amitié. »

« De profonde amitié, tu veux dire, car à chaque fois que tu viens, ça finit toujours en bagarre. »

« Et tu n’es jamais contre un corps à corps avec moi. »

« Jamais, je suis toujours pour sauf quand je dois aider mes parents à la boulangerie en début d’après-midi. »

Soudain en disant le mot « boulangerie », Pandora manqua de faire une attaque.
« Mes parents… La boulangerie… Début de l’après-midi… Non d’une pousse de soja, quelle l’heure il est Neko boy ?! »

Materu regarda le soleil et en déduit qu’il alla bientôt être deux heures.
« Bientôt deux heures miss. »

« Quoi déjà deux heures ! Oh non, je vais être en retard pour faire ma fournée de petits sablés. Faut vite que je décampe d’ici et que je me grouille de rentrer. Tu m’accompagnes ou tu préfères lézarder au soleil ? »

-« Je préfère le froid donc je t’accompagne. Vient Michihamaru, on rentre. »

Michihamaru ne revient pas à l’appel de son maitre et Materu ne le vit pas. Michihamaru se frotta aux jambes d’un individu qui était bien planqué derrière un amas de rocher.
« File d’ici boule de poil, tu vas me faire repérer » lui dit l’espion qui dû fuir, mais ne le put pour l’instant.

Michihamaru ne l’écouta pas et se frotta encore à ses jambes tout en ronronnant. Le personnage embusquer ne pouvait faire du mal au chat au risque de se faire découvrir. Il prit Michihamaru pour le déposer plus loin de lui sans se faire voir, mais Michihamaru revenait se coller contre lui.
« Je hais les chats » murmura ce dernier.

Pandora se redressa et chercha du regard Michihamaru tout comme son maitre qui l’appela encore.
« Aller viens Michihamaru ou sinon ce soir tu n’auras pas tes sardines. »

« S’il ne revient pas vite, je vais devoir partir sans toi » lui dit Pandora.

« Va s’y, je vais le retrouver seul. »

« Non, je vais l’appeler avec toi et pour rentrer plus vite, je passerais par les toits. »

« Merci pour ton aide. »

« De rien. Aller vient Michihamaru, tu pourras jouer avec Punky et promit, tu ne prendras pas de bain. »

« Tu crois vraiment qu’il va rappliquer en lui promettant ce genre de chose ? » demanda Materu.

« Ça n’a pas plus d’effet que de le menacer de plus avoir de sardine ce soir. »

« Tu marques un point. J’espère qu’il ne mange pas un lézard ou il risque d’être malade comme un chien. »

« Les lézards, ça fait maigrir les chats non ? »

« Michihamaru est déjà bien assez maigre comme ça, enfin il est bien portant. Je ne veux pas qu’il soit malade comme toi, tu ne veux pas que ton Punky d’amour ne tombe malade. »

« Égalité. Aller viens ici Michihamaru ou je…..Je prendrais ta place ce soir auprès de Neko Boy. »

« Tu quoi ! » s’écria-t-il surpris.

« Chut, c’est pour le décider à venir. »

« Tu n’y vas pas un peu fort ? »

« Si et alors ? »

« Non rien. »

Tout en l’appelant, ils observèrent les alentours pour guetter son retour. Soudain, Pandora remarqua l’amas de rocher et en bas, elle vit une queue de chat bouger. Michihamaru s’était assis sur le coter gauche de l’intrus. Il le regarda avec des yeux pleins de malice tandis que le bonhomme voulut juste le faire dégager de là.
« Je le vois Materu ! Il est juste à l’ombre de cet amas de rocher. »

Materu la rejoint et regarda dans la même direction.
« Tu as un œil de lynx. Tu es repéré Michihamaru ! »

« Ya plus qu’à aller le cueillir » ajouta Pandora en commençant à s’approcher de l’amas de rocher.

« Et à me cueillir aussi » se murmura l’individu qui alla être démasqué s’il ne trouva pas un moyen de filer à l’anglaise.

A suivre.....

_________________
Je suis Pandora Opéra, futur femme du kazekage.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
aldebaran
Chuunin


Inscrit le: 23 Nov 2009
Messages: 561
Localisation: Maison du Taureau, Sanctuaire, quelque part en Grèce

MessagePosté le: Jeu 30 Mai 2013, 5:32 am    Sujet du message: Répondre en citant

Pandora Opéra a écrit:
« Je ne vois pas de quoi tu veux parler Neko boy » dit-elle en fessant son innocente.


Le lapsus qui tâche... La confusion des verbes faire et fesser est cocasse, surtout dans ce contexte.

Un petit mieux sur la forme, même s'il subsiste des coquilles et que ta concordance des temps continue de pêcher (tu n'as pas l'air de connaitre le futur simple), vu que l'essentiel du chapitre est un dialogue c'est moins flagrant, mais dès que tu repasses en description, ça ne va plus.


Sur le fond, je trouve étrange les passages de sous entendus sexuels à peine déguisés, d'autant que tu as l'air de vouloir décrire une amitié (en tout cas tu insistes lourdement dessus dans les dialogues et les titres de chapitre) et que, si j'ai bien compris, tes personnages ont moins de 10 ans (en tout cas c'est ce que semble dire ton résumé, puisque dans les deux premiers chapitres cette information majeure est manquante).

Quand au parangon de tocardise qui les espionne, j’espère que c'est réellement un rôle comique comme semble le laisser penser ses apartés. Cela aurai le mérite de faire passer la pilule de son incompétence crasse, sinon c'est vraiment le rebut de toutes les académies ninja de ce monde (incapable de faire une permutation ou un autre tour de passe passe ou de distraire un chat pour filer... et surtout qui reste les bras ballant en attendant de se faire découvrir).
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum - Fanfics Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum